Cet article date de plus de 4 ans

La 5ème circonscription du Val-d'Oise à la recherche de renouveau

Longtemps, pour chaque scrutin, quelle que soit l'élection, les deux mêmes candidats, celui des Républicains comme celui du Parti Socialiste, se sont affrontés. Depuis l'élection présidentielle, Argenteuil et Bezons semblent avoir choisi de provoquer un renouveau.
Dans la 5ème circonscription du Val-d'Oise, bien sûr, il y a Philippe Doucet, le député sortant, socialiste. Il sollicite un nouveau mandat.

Mais cette fois, il est le seul. Même le vieil adversaire éternel de la gauche à Argenteuil, Goerges Mothron, a jeté l'éponge et laisse la place. Et celui qui porte les couleurs des Républicains dans cette élection, Gilles Savry, qui fut l'adjoint justement de Georges Mothron, préfère ne pas mettre cet héritage en avant ! Gilles Savry veut lui aussi, être un candidat neuf, pour "changer les choses".

Car à Argenteuil et Bezons, sur cette 5ème circonscription du Val-d'Oise, c'est comme si l'électeur voulait tourner la page et ne retenir que les hommes et les femmes "neufs". La 5ème circonscription attend un renouveau.

Au premier tour de l'élection présidentielle, la circonscription a indiqué cette volonté. Elle a placé très largement en tête Jean-Luc Mélenchon, puis Emmanuel Macron. En troisième position arrivait Marine Le Pen. 

Françoise Pacha-Stiegler, pour la France Insoumise, est donc la première à espérer gros de cette aspiration au changement. Mais, à l’entendre, le partenaire communiste de la présidentielle a obstinément refusé toute alliance. Et le communiste Dominique Lesparre se présente lui aussi.

Et puis, bien sûr, elle aussi se présente comme la nouveauté: Fiona Lazaar (31 ans) est la jeune candidate de la République en Marche.
durée de la vidéo: 02 min 40
La 5ème circonscription du Val d'Oise ©France 3 Paris

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections législatives politique élections