Argenteuil : des enfants de toutes religions chantent pour la paix

Lutter contre le terrorisme. C’est ce qu’a souhaité le Frère Benjamin, prêtre de la paroisse Saint-Jean-Marie Vianney, à Argenteuil en réunissant douze enfants de confessions différentes.

© Louise Simondet
Le 5 juin dernier, il a tourné le clip musical « Les enfants de la miséricorde », avec douze Argenteuillais, âgés de 6 à 13 ans. Juifs, musulmans, chrétiens ou sans religion. L’objectif, encourager le vivre-ensemble après les derniers événements tragiques que la France a connus. 

Tout commence le 13 novembre dernier, lorsque le terrorisme frappe Paris et Saint-Denis. « A ce moment-là, je me dis qu’il y a urgence, tout le monde est visé, confie Frère Benjamin. Il faut transmettre un message de paix. On doit élever les enfants de manière à ce qu’ils grandissent en étant tolérant. Ce projet est une première pierre à l’édifice. »

Chanter pour la paix
Making of du clip

Ce dimanche, une répétition avec des chanteurs venus spécialement les coacher pour les aider à affronter le public. Une série de concerts à Argenteuil et bientôt dans d'autres villes.... 

© Louise Simondet

Romain Régnier (The Voice 6) en plein coaching 

Financée par des dons à hauteur de 7 000 €, la vidéo a déjà été visionnée plus de 30 000 fois.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
religion société