Dassault à Argenteuil, c’est fini : l’usine déménagera à Cergy-Pontoise en 2021

Après 70 ans d’implantation sur le site d’Argenteuil, l’usine Dassault-Aviation et ses 750 salariés vont déménager vers l'agglomération de Cergy-Pontoise. Un lieu qui semble satisfaire les syndicats.
Le Rafale de Dassault Aviation, un avion de combat développé pour la Marine nationale et l'Armée de l'air en France (illustration).
Le Rafale de Dassault Aviation, un avion de combat développé pour la Marine nationale et l'Armée de l'air en France (illustration). © PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP
Trop grande, trop vétuste, trop chère… L’usine Dassault-Aviation va bientôt faire ses adieux au site d’Argenteuil, où elle est implantée depuis 70 années.

Depuis le plan de restructuration lancé en 2016 et le départ de certaines activités en Gironde et dans le Nord, un tiers du site était inoccupé. D’où l’idée d'un déménagement, à l'étude depuis lors.

Un moindre mal pour les syndicats, mais le maire d'Argenteuil très critique

Les syndicats craignaient alors un éclatement de l’activité d’Argenteuil sur les neuf sites du groupe, répartis en province. Mais la direction a finalement validé un projet approuvé par la CGT : construire une nouvelle usine à Cergy-Pontoise, toujours en Île-de-France, et même toujours dans le Val-d’Oise, donc.

Le syndicat, tout comme la CFDT, se dit satisfait de la décision prise pour le futur déménagement. Du côté de la politique, le maire d'Argenteuil, Georges Mothron (LR), est en revanche très déçu. L’édile avait d’ailleurs proposé à Dassault d'autres terrains dans sa ville, sans succès.

Au-delà de la bagarre politique qui s’annonce, et qui pourrait bien replonger les 750 salariés de l’usine dans l'incertitude, le déménagement est pour l’instant prévu à l'horizon 2021.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aviation économie aéronautique industrie