Déplacement symbolique de Pap Ndiaye au collège de Samuel Paty à Conflans-Sainte-Honorine

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emmanuelle Hunzinger avec AFP

Le nouveau ministre de l'Education nationale Pap Ndiaye s'est rendu ce lundi au collège du Bois d'Aulne à Conflans-Sainte-Honorine où enseignait Samuel Paty assassiné en octobre 2020, faisant passer le message que "c'est la République qui gagne, malgré tout".

Pour son premier déplacement, le nouveau ministre de l'Education, qui avait rendu hommage à Samuel Paty dès vendredi lors de la passation de pouvoir avec Jean-Michel Blanquer, a expliqué s'être rendu sur place pour délivrer "un message très simple, qui est celui du refus de la barbarie et de la haine". "Mais aussi le message par lequel au fond, la République, par l'école, elle est plus forte. C'est la République qui gagne, finalement, malgré tout".

Il a évoqué "la résilience, les initiatives qui sont prises, par les enseignants, par l'équipe éducative, par les élèves" qui montrent bien "à quel point la République plonge profond dans la nation", soulignant que cela est "très émouvant".

"J'ai lu son livre (de Samuel Paty), 'Mémoire de recherche' (...) qui a été publié depuis sa mort et j'ai participé à d'autres hommages y compris à Sciences Po où j'étais professeur (...). Il est bien normal et naturel que je me rende donc ici", a-t-il ajouté.

Le ministre de l'Education a rencontré la communauté éducative. Pour Laurent Brosse, maire DVD de Conflans-Sainte-Honorine, présent dans l'établissement, "la symbolique (de cette visite) est forte pour les enseignants."