Parquet antiterroriste : une jeune femme soupçonnée de préparation d'un acte terroriste placée en garde à vue.

Publié le
Écrit par Jean Forneris

Interpellée à Enghien-les-Bains dans le Val-d'Oise, une jeune femme de 22 ans a été placée en garde à vue ce vendredi, pour détention de documents relatifs à la commission d'attentats .

C'est, lors d'un simple contrôle, à Enghien-les-Bains dans le Val-d'Oise que la jeune femme a été interpellée. Hier, jeudi 15 septembre, selon le parquet national antiterroriste, des policiers croisent un jeune femme portant un voile intégral et procède à une vérification d'identité.

En inspectant son téléphone portable, les policiers s'aperçoivent qu'il présente des icônes relatives à la fabrication d’explosifs et contient des documents de propagande islamistes. Ils se saisissent ensuite de son sac à main et découvrent un cutter dans son emballage.

Les policiers se rendent ensuite pour une perquisition au domicile de la jeune femme et ils mettent la main sur des mentions manuscrites relatives à la commission d’attentats et d’autres documents sur des explosifs selon le parquet.

Garde à vue à la sous-direction anti-terroriste

La jeune femme a été placée en garde à vue pour 96 heures à la SDAT, dans les locaux de la sous-direction anti-terroriste à Levallois-Perret.

Les policiers veulent connaître la nature exacte du projet de la jeune femme, savoir quels seraient ses éventuels contacts avec des organisations terroristes.

Le parquet national antiterroriste parle d'une personne fragile sur le plan psychologique. La jeune femme n’a jamais été poursuivie pour des faits relatifs au terrorisme.