• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Depuis sa cellule d'Osny (95), il poursuit ses escroqueries de personnes agées

© PhotoPQR/LeParisien/MaxPPP
© PhotoPQR/LeParisien/MaxPPP

Condamné pour escroquerie, en prison depuis plus de dix ans, un homme de 39 ans continuait à escroquer par téléphone des personnes âgées. Il vient d'être mis en examen.

Par Christian Meyze

On ne se refait pas, on s'emporte avec soi ... Socrate ou Montaigne l'ont déja montré depuis longtemps !

Pour cet homme de 39 ans, escroc notoire et condamné pour escroquerie, qui dort en prison depuis déja plus de 10 ans, l'escroquerie doit être comme une seconde nature. Il est désormais soupçonné d'avoir escroqué plus de 130 personnes âgées depuis le fond de sa cellule. Le tout pour un préjudice estimé pour l'instant à 190 000 euros !


13 téléphones et 20 lignes différentes


Et l'homme a utilisé pour cela une méthode somme toute assez simple. Il appelait ses victimes en se faisant passer pour un policier. Et il demandait à ses victimes le numéro de leur carte bancaire. Beaucoup se sont laissées convaincre.
Dans d'autres cas, méthode également classique de l'escroquerie, il demandait à certains d'acheter des cartes téléphoniques prépayées pour les lui envoyer.

Et que faisait-il donc de cet argent extorqué ? Il jouait en ligne !

Mais une question se pose : pour gérer ses petites affaires, en quatre mois, l'escroc a utilisé 13 téléphones et 20 lignes différentes. Et il a fait des milliers de tentatives. Comment une telle chose est-elle possible en prison ? L'enquête devra le dire. Qu'il y ait des téléphones dans les cellules n'est pas une surprise, on le sait déja. Mais dans ces proportions et permettant de telles pratiques ...

Une information judiciaire a été ouverte pour escroquerie en bande organisée et introduction d'objets illicites en détention. La compagne de cet homme fait également l'objet de poursuites.


Sur le même sujet

maitrise

Les + Lus