• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Tension à la maison d’arrêt d’Osny : des détenus refusent de réintégrer leur cellule

© PhotoPQR/LeParisien/MaxPPP
© PhotoPQR/LeParisien/MaxPPP

Plus d’une centaine de détenus de la maison d’arrêt d’Osny, dans le Val-d'Oise, ont refusé de réintégrer leur cellule, mercredi. Des bureaux et des caméras auraient été "saccagés".

Par France 3 Paris IDF/LS/ET

Plus d’une centaine de détenus, concentrés pour l'essentiel dans le bâtiment B1 de la maison d’arrêt d’Osny, dans le Val-d'Oise, ont refusé de réintégrer leur cellule, ce mercredi. En cause : des problèmes de cantine, liés aux « stocks et commandes de nourriture », comme le rapporte une source syndicale, à France 3 Paris Île-de-France. Ces détenus protestaient depuis la fin de l’après-midi à l’intérieur de l’établissement pénitentiaire.

Dans la cour de la promenade, une centaine de détenus du bâtiment B1 a dégradé des barbelés en signe de protestation.

Quant à la vingtaine de détenus du bâtiment B2, ils auraient « saccagé des bureaux et des caméras », selon une source syndicale.

Situation sous contrôle 

La police a été appelée en renfort sur place ainsi qu'un groupe d'intervention de l'administration pénitentiaire, venu spécialement de Lille.

Grâce aux forces de l'ordre, la situation a été sous contrôle vers 21h, ce mercredi. Et les détenus ont pu progressivement réintégrer leur cellule.

La maison d’arrêt d’Osny compte près de 950 détenus.

Sur le même sujet

Un aveugle agressé par un automobilste

Les + Lus