Val-d'Oise : un homme retrouvé ligoté dans un coffre après une course-poursuite, deux hommes interpellés

Publié le
Écrit par Emmanuèle Bailly avec franceinfo

Après une course-poursuite dans le Val-d'Oise, un homme a été retrouvé ligoté dans le coffre de la voiture. Les deux hommes qui conduisaient le véhicule ont été interpellés et mis en examen.

Deux hommes de 17 et 18 ans ont été interpellés à Deuil-la-Barre dans le Val-d'Oise, dans la nuit de mardi à mercredi, après une course-poursuite à bord d'une voiture.

Pendant l'interpellation, les policiers ont retrouvé un homme ligoté dans le coffre du véhicule, a appris franceinfo de sources concordantes. La police judiciaire des Yvelines a été saisie. Les deux hommes ont été mis en examen a indiqué le parquet de Pontoise auprès de France 3 Ile-de-France.

Un peu après 2h du matin ce mercredi, les policiers de la Brigade anti-criminalité (BAC) aperçoivent un véhicule circulant à vive allure à Eaubonne, dans le Val-d'Oise. Ils décident de le contrôler mais le véhicule refuse d'obtempérer et continue sa route, raconte une source policière.  

Un homme saucissonné dans le coffre du véhicule

Quelques kilomètres plus loin, à Deuil-la-Barre, le conducteur perd le contrôle de la voiture et finit par heurter des véhicules stationnés le long de la chaussée. Son véhicule arrêté, le conducteur prend la fuite en courant, accompagné de son passager. Des policiers réussissent à les rattraper et les interpellent.  

Pendant cette interpellation, les autres policiers, qui étaient restés à côté du véhicule suspect, entendent des cris en provenance du coffre. Ils l'ouvrent et y découvrent un homme saucissonné mais pas blessé.

Celui-ci, âgé de 30 ans, dit avoir été enlevé sous la menace d'une arme vers 2h du matin alors qu'il était seul à son domicile de Houilles, dans les Yvelines, à une quinzaine de kilomètres de là. Il a ensuite été séquestré.

Les deux suspects sont connus des services de police

Selon les premiers éléments de l'enquête, les deux ravisseurs étaient motivés par l'argent. L'homme, victime d'enlèvement, explique être charcutier-traiteur et que ses ravisseurs ont voulu passer à son entrepôt de Deuil-la-Barre pour le voler.

Selon une source policière, une patrouille de police s'est rendue au domicile de la victime et a constaté que la porte d'entrée de son pavillon avait été forcée. L'intérieur était en désordre.