• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Val-d'Oise : une véritable “arche de Noé” menacée d'expulsion

"L'arche de Noé" d'Argenteuil / © France 3 Paris Ile-de-France / Tania Watina
"L'arche de Noé" d'Argenteuil / © France 3 Paris Ile-de-France / Tania Watina

Propriétaire d'une centaine d'animaux dans son jardin de Luzarches, Marlène Delrieux est menacée d'expulsion. Elle fait appel aux dons des particuliers pour éviter que sa maison ne soit mise aux enchères.

Par F.C

Chiens, oies, lapins... Il y a toute une animalerie dans le jardin de Marlène Delrieux, à Luzarches. Une centaine de bêtes a été recueillie au fil des ans dans la propriété du Val-d'Oise. Présidente de l'association Cœur de chien libre, elle peine aujourd'hui à joindre les deux bouts. Le tribunal a demandé la mise aux enchères de la maison.

93 000 euros de dettes

Aménagement de son jardin pour les animaux, avec l'installation de cages, nourriture et frais vétérinaires... Marlène Delrieux a fait les comptes, ses animaux lui coûtent près de 1500 euros par mois. Des sommes qu'elle finance grâce à son association qui lui permet de recevoir des dons. 
Mais depuis 2010, elle se retrouve en incapacité de travailler. Elle perçoit dès lors une allocation handicap et une allocation de solidarité, mais avec tout juste 1200 euros par mois de revenus, cela ne suffit pas. Elle contracte alors des crédits à la consommation, plus le crédit de sa maison... Les dettes s'accumulent.
Après trois dossiers de surendettement, une vente judiciaire a été ordonnée. Le tribunal a décidé de mettre sa maison aux enchères. Marlène Delrieux et tous ses animaux risquent de se retrouver à la rue. 

Une cagnotte leetchi pour s'en sortir

Pour faire face aux difficultés financières, une cagnotte leetchi a été créée et plus de 22.000 euros de dons ont déjà été récoltés.
Dans le Val d'Oise, une femme a fait de sa maison un refuge pour les animaux abandonnés
Intervenants : Marlène Delrieux, présidente de l'association "Solidarité cœur de chien libre"; Patricia Dewé, comité de soutien à Marlène Delrieux - France 3 Paris - Île-de-France - Tania Watine, Marie Chambrial, Laurence Comiot

A lire aussi

Sur le même sujet

Au sud de Paris, la ligne 14 doit relier les Olympiades à l'aéroport d'Orly avant les Jeux Olympiques

Les + Lus