• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Viaduc de Gennevilliers : le mur de soutènement de l'A15 ne sera pas réparé avant 2019

Le mur de soutènement du viaduc de Gennevilliers, effondré. / © France 3 Paris IDF/T. Watine
Le mur de soutènement du viaduc de Gennevilliers, effondré. / © France 3 Paris IDF/T. Watine

Après s'être effondré le 15 mai dernier, le mur de soutènement de l'autoroute A15, au niveau du viaduc de Gennevilliers, ne sera pas reconstruit avant 2019.

Par France 3 Paris IDF/ET

Pas de retour à la normale avant 2019 sur l'autoroute A15. La direction des routes d'Île-de-France a lancé un appel d'offres en vue de la reconstruction du mur de soutènement qui s'est effondré le 15 mai dernier, au niveau du viaduc de Gennevilliers, entre les Hauts-de-Seine et le Val-d'Oise.
Pour l'instant les travaux n'ont pas démarré, deux voies sur 4 sont ouvertes, le but de la DIRIF c'est d'ouvrir à trois voies courant juillet mais seulement si les investigations prouvent que l'ouvrage est assez solide. Pour cela la DIRIF va couper l'A15 au niveau d'Argenteuil dans le sens province Paris dans la nuit du 22 au 24 juin pour arracher 40 tonnes de chaussée à l'aide de deux grues.

Les travaux de reconstruction de ce mur de 12 mètres de haut ne commenceront donc pas avant septembre et dureront plusieurs mois. Conséquences : le retour de la circulation sur quatre voies, sur l'aurotoute A15 ne se fera donc pas avant janvier 2019... Au plus tôt. 

Circulation sur deux voies

L'autoroute A15 avait dû être totalement fermée à la circulation dans le sens province-Paris, durant plusieurs jours, en raison de l'effondrement de ce mur de soutènement, le 15 mai dernier. La circulation s'effectue depuis sur deux voies au lieu de quatre voies, le temps de réaliser ces travaux de réparation sur cet axe majeur de circulation.

A lire aussi

Sur le même sujet

Bande-annonce Police, illégitime violence

Les + Lus