• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

L’aéroport d’Orly en partie évacué à cause des chaussures suspectes d’une passagère

Un avion en phase d'atterrissage à l'aéroport d'Orly (illustration). / © IP3 PRESS/MAXPPP
Un avion en phase d'atterrissage à l'aéroport d'Orly (illustration). / © IP3 PRESS/MAXPPP

Une journaliste du magazine Vogue a été arrêtée à Orly, jeudi, la sécurité la soupçonnant de transporter des chaussures avec un système de mise à feu. De quoi occasionner une certaine pagaille dans l’aéroport.
 

Par France 3 Paris IDF avec AFP

Si vous voulez être sûr à 100 % de monter sans encombre dans votre avion lors de votre prochain passage à l’aéroport d’Orly, surtout, évitez de transporter des chaussures au look un peu trop originale. Ce jeudi 24 janvier, une passagère a été arrêtée à cause des souliers qu’elle transportait dans ses bagages, un agent de sûreté croyant y détecter un dispositif suspect.

Suite à son arrestation, une partie de l’aéroport – les halls A et B – a tout de même été rapidement évacuée, pour assurer le passage des services de déminage. Les enregistrements ont par ailleurs été un temps suspendus, créant forcément une certaine pagaille à Orly.

Un système pyrotechnique pour produire des étincelles

Sauf que, bien loin d’abriter une bombe ou une quelconque arme explosive, les fameuses chaussures disposaient en fait d’un système pyrotechnique produisant de simples étincelles. Et les souliers, conçus pour les podiums des défilés de mode, appartiennent à une journaliste du célèbre magazine américain Vogue, qui s’apprêtait à prendre un vol vers Casablanca, au Maroc.

Ce n’est pas le premier malentendu du genre dans les aéroports parisiens. Fin décembre, à Roissy cette fois, deux hommes avaient semé la panique en manipulant des pistolets à billes. De simples répliques, qui se sont avérés être des cadeaux de Noël.
 

Sur le même sujet

Jouy-sur-Morin, des salariéslicenciés menacent de faire sauter leur usine

Les + Lus

Les + Partagés