• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Choisy-le-Roi : les sinistrés de la dalle attendent depuis dix mois de pouvoir rentrer chez eux

A Choisy-le-Roi, devant l'immeuble sinistré il y a dix mois, les propriétaires ne peuvent plus accéder à leur appartement. / © Y.Dorion / France 3 Paris Île-de-France
A Choisy-le-Roi, devant l'immeuble sinistré il y a dix mois, les propriétaires ne peuvent plus accéder à leur appartement. / © Y.Dorion / France 3 Paris Île-de-France

En janvier dernier, près de 200 personnes se sont retrouvées à la rue après l'incendie de leur immeuble à Choisy-le-Roi. Dix mois après, les travaux n'ont toujours pas été effectués mais les charges sont toujours réclamées. Bientôt les assurances ne paieront plus leur relogement.

Par France 3 Paris Île-de-France

C'est la triple peine pour les sinistrés de la dalle de Choisy. Le 10 janvier dernier un incendie dans le parking de l'immeuble les a obligés à quitter leur logement et a laisser la plupart de leurs biens. L'incendie très violent avait eu lieu dans les sous-sols du bâtiment. Il avait coûté la vie à un pompier.
 

Depuis les familles sont logées dans des chambres d'hôtel ou dans d'autres appartements payés par leur assurance habitation. Une prise en charge qui doit se terminer à la fin de l'année comme prévu par leur contrat. L'assureur de l'immeuble pourrait prendre le relais, or ce dernier considère que sa responsabilité n'est pas engagée dans le sinistre.

Une enquête est toujours en cours et n'a pas encore déterminé la cause exacte de l'incendie. En attendant les propriétaires continuent de s'acquitter des charges et crédits des appartements qu'ils n'occupent plus. 


>> Le reportage de Tania Watine et Yoan Dorion
 
Dix mois loin de chez soi
Les sinistrés de la dalle de Choisy n'ont toujours pas regagné leur appartement. Leur assureur va bientôt cesser de payer leur relogement. Les propriétaires continuent de payer leurs charges et leurs crédits. - T.Watine / Y.Dorion




 

Sur le même sujet

A Paris, des habitants sont formés pour éradiquer la présence de rats

Les + Lus