Les enseignants de Villeneuve-le-Roi dénoncent la vétusté de leurs locaux

Publié le Mis à jour le
Écrit par EB
© DR

Depuis ce jeudi matin les enseignements du groupe scolaire Georges-Brassens de Villeneuve-le-Roi, ont décidé d'exercer leur droit de retrait en raison de la vétusté chronique des locaux du collège et du lycée.

Depuis des années les locaux sont vétustes, les enseignants de ces établissements dénoncent des conditions de travail qu'ils jugent inacceptables. Une cinquantaine de professeurs ont fait jouer leur droit de retrait sur les 60 professeurs présents aujourd'hui.

Longtemps pointé du doigt pour sa vétusté, l'établissement de Villeneuve-le-Roi date des années 1960

Les bâtiments du lycée et du collège Georges-Brassens de Villeneuve-le-Roi, dans le Val-de-Marne, sont situés sur un terrain instable, ce qui occasionnent des fissures et des trous dans le bitume de la cour relate une des représentante du comité hygiène et sécurité (CHSCTA) qui a sonné l'alerte. De plus l’air que respirent les élèves et les enseignants n'est pas sain précise-t-elle. En effet pour atténuer les nuisances sonores de l'aéroport d'Orly tout proche, les fenêtres ont été condamnées et une " vieille installation de circulation de l’air a été mise en place pour permettre à ce lycée de respirer" détaillent par ailleurs les enseignants dans un communiqué.

Marches cassées, ventilation hors d'âge, amiante...

Dans l'escalier des marches sont cassés et rendent périlleuse l'évacuation du lycée expliquent encore les enseignants. Un élève s’est d'ailleurs fracturé le péroné en chutant sur cette marche endommagée. De l'amiante est présente dans la colle utilisée pour fixer les dalles du sol. Au cours du temps, ces dalles se sont abîmées et l'amiante à tendance à s'effriter.
Le conseil régional d'Île-de-France, en charge du dossier des lycées, avait acté la reconstruction du lycée à Orly, une commune voisine. Finalement le maire de la ville, nouvellement élu au conseil régional, a annoncé que l'établissement ferait l'objet d'une reconstruction sur place. En revanche aucune décision sur le début des travaux n'a été prise.

Le personnel de la cité scolaire a le sentiment d’être en situation de danger et a décidé d'exercer son droit de retrait. Les enseignants exigent auprès du rectorat qu'un calendrier rapide de travaux soient mis en place.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.