Une nappe d'hydrocarbure de 800 m² découverte dans le Val-de-Marne

Publié le
Écrit par Marc Taubert avec Radio France

La nappe d'hydrocarbure a été identifiée à la confluence de l'Yerres et de la Seine. Un barrage absorbant a été mis en place. "La situation est sous contrôle" selon la mairie de Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne).

Une enquête a été ouverte dans le Val-de-Marne après la découverte d'une nappe d'hydrocarbures de près de 800 m² ce mardi matin à la confluence de l'Yerres et de la Seine. Un barrage absorbant a été mis en place, indique la mairie de Villeneuve-Saint-Georges.

Le maire de Villeneuve-Saint-Georges, Philippe Gaudin, s'est rendu sur place avec les pompiers et la police municipale. Il s'agit d'une "irisation de surface", c'est-à-dire une nappe qui flotte à la surface de l'eau et que l’on ne peut pas récupérer, ont indiqué les pompiers à France Bleu Paris sans qu'il n'y ait "de pollution majeure", ont poursuivit les Pompiers de Paris auprès de France 3 Paris Ile-de-France.

Origine humaine

"La nappe ne se diffuse pas plus et les pompiers sont restés pour observer la situation", explique-t-on au cabinet de la mairie de cette commune du Val-de-Marne. Le liquide en question est trop liquide pour être pompé et doit être absorbé. "La zone n'est pas trop étendue et on va réussir à régler le problème en récupérant l'eau polluée", poursuit le directeur de cabinet du maire.

Le barrage absorbant mis en place se compose de gros flotteurs équipés de lingettes absorbantes qui vont contenir la pollution et en évacuer une partie.  

Les premiers relevés indiquent que le liquide en question est de l'huile de vidange. "Ces liquides ont sans doute été déversés par un riverain du quartier Blandin-Belleplace", affirme-t-on de même source.  

Au printemps dernier, une importante pollution avait déjà touchée la commune. Une péniche avait dégazée au niveau du quartier du Triage.