Val-de-Marne : Villeneuve-Saint-Georges rend hommage à son pompier, mortellement poignardé

Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne) ont rendu un hommage à Geoffroy Henry, mortellement poignardé par un déséquilibré le 4 septembre. / © Frédéric Askienazy/France 3 Paris-Île-de-France
Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne) ont rendu un hommage à Geoffroy Henry, mortellement poignardé par un déséquilibré le 4 septembre. / © Frédéric Askienazy/France 3 Paris-Île-de-France

Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne) a rendu hommage à Geoffroy Henry, le sapeur-pompier de 27 ans mort poignardé mardi 4 septembre. À l’occasion de la fête de la ville, la Mairie, la brigade de sapeurs pompiers et la Préfecture ont salué la mémoire de ce militaire tué lors d'une opération.

Par V.P.

Ce dimanche 9 septembre, c'est la fête de la ville et des associations à Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne). L'ambiance n'est cependant pas à la fête : cinq jours auparavant, la commune a été endeuillée par le décès d'un sapeur-pompier de sa caserne, tué par la personne à qui il portait secours.

"La population de Villeneuve, tous les élus et moi-même avons été très touchés par la mort du pompier Geoffroy Henry, confie Sylvie Altman, maire communiste de la ville. Nous avons souhaité rendre un hommage lors de cette fête car nous la préparons depuis plusieurs années avec les pompiers eux-mêmes."

 


Elle poursuit : "Il y a une vraie tradition, des liens très importants avec les pompiers. Nous préparons le 14 juillet ensemble, ils nous aident à préparer la fête de la ville, nous les aidons pour leurs portes ouvertes. je me suis dit que le meilleur hommage que nous pouvions leur faire, c'était de le rendre aujourd'hui."
 

L'élue a prononcé un discours devant le public présent sur l'estrade, devant la brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP), la Préfecture du Val-de-Marne et une foule de Villeneuvois, qui n'ont pas caché leur émotion.

Le caporal Geoffroy Henry, 27 ans, est tombé sous les coups de couteau d'un homme à qui il venait en aide dans le cadre d'une opération de secours à personne, mardi 4 septembre rue René-Cassin. Un deuxième sapeur-pompier avait été blessé par le forcené, âgé de 31 ans. Ce dernier, hospitalisé d'office, souffrirait de schyzophrénie.
 

Sur le même sujet

Uber attaqué en justice par 10 chauffeurs

Les + Lus