Villejuif : à vélo, il traverse la France pour récolter des dons contre les cancers pédiatriques

Publié le Mis à jour le
Écrit par P. de Baudouin / M. Huguet / M. David

Alors que les coureurs du Tour de France arrivent ce dimanche soir sur les Champs-Elysées, Thomas Lelièvre-Comby, un jeune passionné, a lui aussi réalisé un exploit sur son vélo. Pour sensibiliser aux maladies pédiatriques, il a parcouru plus de 800 km, de Marseille à Villejuif.

Il a bouclé la dernière étape ce samedi, à Villejuif (Val-de-Marne). Thomas Lelièvre-Comby, âgé de 13 ans, est arrivé devant le service de pédiatrie de l'hôpital Gustave Roussy, spécialisé dans le cancer de son petit frère Lucas, décédé il y a trois ans.

Gwendoline Comby, la mère de Thomas, explique avoir été "beaucoup touchée" - lors du diagnostic de son frère - par le peu de finances destinées aux recherches et aux traitements. Alors pour tenter de récolter des fonds, Thomas a décidé de se lancer dans un défi : traverser la France en 13 jours de Marseille à Villejuif, en passant par Lyon, Dijon et Melun.

Fondateur de l’association Le P’tit Vélo Rouge, Thomas espère sensibiliser le public aux maladies des enfants. "J’ai passé un an et demi à devoir aller à l’hôpital tous les deux jours, et voir l’état de mon frère se dégrader malheureusement, raconte-t-il. Les enfants qui rigolent, qui jouent, c’est eux les champions, c’est eux les warriors… Je voulais faire un truc pour lui, parce que j’ai quand même envie de dire : "Je suis encore là pour toi"."

Un chèque de 9500 euros remis à l’Institut Gustave Roussy

Lors des différentes étapes de son parcours, Thomas a été accompagné sur la route par des clubs de vélo locaux. A l’occasion de la dernière étape, samedi, il a ainsi roulé aux côtés du club de Villejuif, sur les derniers kilomètres.

Et parmi tous ses supporters, Thomas a pu compter sur un cycliste du Tour de France : Christophe Laporte, coureur de l’équipe Cofidis, et parrain de l’association Le P’tit Vélo Rouge. "C’est énorme ce qu’il fait, pendant les vacances d’été, souligne Christophe Laporte. Je pense qu’il n’y pas beaucoup de jeunes hommes comme lui qui font ça, c'est tout à son honneur."

En arrivant à Villejuif, Thomas a pu remettre un chèque de 9500 euros à l’Institut Gustave Roussy. A noter qu’aujourd’hui, seulement 3 % du budget de la recherche sur le cancer est consacré à ceux des enfants.