Vincennes : après une évasion ratée, cinq blessés légers au centre de rétention administrative

Devant le centre de rétention administrative de Paris- Vincennes / © PHOTOPQR/LE PARISIEN
Devant le centre de rétention administrative de Paris- Vincennes / © PHOTOPQR/LE PARISIEN

Cinq personnes, dont quatre policiers, ont été légèrement blessées cette nuit lors d'un incendie au centre de rétention administrative (CRA) de Paris Vincennes (XIIe arrondissement). 

Par France 3 IDF

La nuit a été agitée au CRA de Paris-Vincennes. Vers 3h30, huit personnes tentent de s'évader. Prévenus par l'alarme, les policiers interviennent pour les prendre en charge et les reconduire dans leur bâtiment. Mais un peu après 5 heures, les individus déclenchent treize départs de feu. Certaines chambres s'embrasent, et une personne en rétention doit être "extraite d'une chambre enfumée" et conduite en urgence relative à l'hôpital. Quatre policiers ont eux été légèrement intoxiqués par les fumées et l'un d'entre eux a été briévement hospitalisé. 

La situation rapidement maîtrisée

À 5h45, la situation est maîtrisée. Le CRA de Vincennes compte 178 places, selon l'association Cimade, qui rappelle qu'un incendie s'était déjà déclaré dans la nuit du 30 juin au 1er juillet 2016 dans ce centre, sans faire de blessés. En 2013, onze étrangers avaient réussi à s'enfuir. 

Les fonctionnaires ne sont pas suffisamment nombreux, les retenus en ont conscience et ils jouent sur les faiblesses des moyens humains et matériels.

C'est ce qu'a déploré auprès de l'AFP un fonctionnaire du centre. La préfecture a annoncé que la partie du bâtiment endommagée serait remise en état dans un délai de six à huit semaines. Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris pour "destruction et dégradations par moyens dangereux". 
 

 

Sur le même sujet

Deuxième épisode de notre série. Aujourd'hui, on passe notre permis de chasser.

Près de chez vous

Les + Lus