Valérie Pécresse promet une “campagne effrénée” pour les régionales

Valérie Pécresse, candidate Les Républicains (LR) aux régionales en Île-de-France, a promis vendredi une "campagne effrénée" pour remporter la région en décembre, affichant l'unité avec les centristes à l'occasion de l'inauguration de son local de campagne.

Par France 3 Paris IDF (avec AFP)

"Je vais faire une campagne effrénée", a déclaré Valérie Pécresse, juchée sur une estrade aux côtés de ses alliés Chantal Jouanno (UDI), Marielle de Sarnez et Yann Wehrling (MoDem). "Je suis partie à fond et maintenant on accélère !", a-t-elle ajouté à l'adresse des élus et militants qui se pressaient nombreux, reprenant la comparaison de Nicolas Sarkozy sur la politique et le vélo.

La députée des Yvelines a aussi dévoilé son affiche de campagne et son slogan "Nous vous devons beaucoup plus", qu'elle entend comme "une adresse aux Franciliens", tant sur "les engagements que sur les résultats" pour les pousser à "sortir leur bulletin de vote" en décembre, date peu propice à la mobilisation et qu'elle fustige régulièrement.
Duplex : Valérie Pécresse annonce un accord LR-UDI-MoDem

Une candidate "en empathie"

"Valérie mérite d'être élue parce qu'elle sillonne cette région depuis six ans, elle est en empathie avec elle contrairement à son adversaire de gauche désigné sur le perron de l'Élysée il y a quelques semaines", en référence à Claude Bartolone, a dit à l'AFP Philippe Goujon, député et président de la fédération LR de Paris.

Installé dans le XVIIème arrondissement de la capitale, derrière la gare Saint-Lazare "pour pouvoir venir en train vu les embouteillages", a assuré Valérie Pécresse, le QG de campagne de 260 mètres-carré pour un loyer de 7.800 euros mensuels se veut "sobre et modeste comme la région que je veux", a-t-elle souligné.

Dans le QG, des affiches de cinéma

Le local inauguré par son rival socialiste Claude Bartolone, situé lui derrière la gare Montparnasse, compte 700 mètres-carré pour un loyer de 40.000 euros mensuels, a-t-on appris auprès de l'équipe du candidat.

La candidate de la droite et du centre a fait décorer son local d'affiches de cinéma, dont elle est "fondue" assure son entourage, les choisissant aussi pour leur côté "clin d'oeil" : "Les enfants du paradis" ornent l'entrée (en face de son affiche), les bureaux de sa garde rapprochée ont eu droit aux "Tontons flingueurs" et à "James Bond", tandis que dans son bureau "Jour de fête" côtoie l'effigie de maître Yoda de "La guerre des étoiles" et "Le dernier métro".

Sur le même sujet

Les + Lus