Cet article date de plus de 4 ans

Dans la 11ème circonscription des Yvelines, ce sera difficile pour Benoît Hamon

Rien, décidément, ne sera épargné à Benoît Hamon. Après la débâcle qu'il a dû essuyer à l'élection présidentielle, il tente désormais de conserver son siège de député, conquis en 2012, dans la 11ème circonscription des Yvelines, celle de Trappes. Mais même cette bataille sera difficile.
Au soir du premier tour de la présidentielle, Benoît Hamon n'est arrivé qu'en seconde position, derrière Jean-Luc Mélenchon à Trappes, le coeur de la circonscription, et quatrième sur l'ensemble de la circonscription qui couvre aussi Maurepas, Saint-Cyr-l'Ecole et Chevreuse. 

Et pour ne pas lui faciliter les choses, La France Insoumise lui oppose son candidat: Mathurin Lévis. Même chose pour le Parti Communiste, qui tenait là, autrefois, l'un de ses bastions en région Ile-de-France et rêve de revenir un jour. Luc Miserey est son candidat.

La droite Les Républicains a choisi d'investir son inoxydable candidat du lieu, Jean-Michel Fourgous, le maire d'Elancourt, qui fut longtemps le titulaire du siège de cette 11ème circonscription, avant d'être battu ... par Benoît Hamon. Il espère reconquérir le siège

Et puis il y a, bien sûr, la candidate de la République en Marche, Nadia HAÏ, originaire de Trappes, qui n'a jamais exercé de mandat mais qui a bien l'intention de remporter l'élection. 

Antoine Marguet et Isabelle Audin 
durée de la vidéo: 02 min 30
Ce sera difficile pour Benoit Hamon dans la 11ème circonscription des Yvelines ©France 3 Paris

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections législatives politique élections