Cet article date de plus de 4 ans

Benoît Hamon, la défaite à 80 voix près

Deux défaites en deux mois, le député sortant de la 11e circonscription des Yvelines, Benoît Hamon, est éliminé dès le 1er tour des législatives. 
La déconfiture de la présidentielle semble si proche et voilà que Benoît Hamon doit déjà en affronter une autre. Il rempilera pas avec un second mandat de député. Le candidat subit ce dimanche un vif revers en ne parvenant pas à se qualifier pour le second tour dans la 11e circonscription des Yvelines. Le territoire qui l'avait placé en tête en 2012, ce coin qu'il a labouré, presque sans caméra, ces dernières semaines, tentant de faire oublier le score piteux qui a été le sien à la présidentielle (6%).

Déception, mais sans surprise

Le candidat a annoncé lui-même sa défaite qui s'est jouée "à 80 voix près" selon ses propres mots. S'il est déçu, il n'est peut-être pas surpris, lui qui prédisait dans le Monde, vendredi : "Si c'est 15 (députés socialistes élus, ndlr) je vois mal comment je peux en faire partie."

En 2011, Benoît Hamon a écrit un ouvrage baptisé "Tourner la page". Souhaitons lui de s'inspirer de ce titre. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections législatives politique élections