• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Fermeture définitive de la centrale au fioul de Porcheville

La centrale électrique au fioul de Porcheville, dans les Yvelines, s’arrête définitivement. Une fermeture en avance de plusieurs mois sur le calendrier initialement prévu.

Par Pierre De Baudouin

La fermeture était prévue en 2018. Finalement, la centrale au fioul de Porcheville a été mise définitivement à l'arrêt ce lundi.

Alors qu’EDF prévoyait de ne fermer que deux tranches de la centrale de ce printemps 2017, et deux autres tranches en 2018, c'est finalement la totalité de la centrale qui ferme.

Cette fermeture anticipée a été annoncée lors d'un comité central d'entreprise, fin avril.

200 salariés et 130 prestataires

Raison invoquée : EDF met en avant des questions de rentabilité économique. La centrale ne fonctionnerait en effet plus que lors des pics de consommation d'électricité.

La centrale de Porcheville emploie 200 salariés d'EDF et 130 prestataires.

Début mars, la CGT avait déjà indiqué qu'EDF prévoyait d'anticiper la fermeture, tandis que le groupe prétendait juste que le projet était encore « à l'étude ».

Le gouvernement avait envisagé une fermeture de l'ensemble des centrales à charbon françaises à horizon 2023. La mesure n’a finalement pas été retenue dans la feuille de route énergétique, publiée à la fin 2016.

Sur le même sujet

Bande-annonce Police, illégitime violence

Les + Lus