• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

L'Île-de-France vue du ciel... De quoi faire rêver les amateurs d'aviation

Un vol dans le ciel de l'Île-de-France, avec vue sur le quartier de La Défense. / © France 3 Paris IDF
Un vol dans le ciel de l'Île-de-France, avec vue sur le quartier de La Défense. / © France 3 Paris IDF

Prendre de la hauteur pour découvrir la région, c'est ce que font les pilotes d'avion de tourisme. Avec 18 aérodromes, la région parisienne est l'une des mieux dotées  en infrastructures. Le terrain idéal pour se former au pilotage...

Par France 3 Paris IDF/ET

L'Île-de-France, vue du ciel reste un spectacle exceptionnel. C'est pourtant le quotidien des pilotes de l'aérodrome de Saint-Cyr-l'Ecole. Car ces derniers, pour se poser et pour décoller de l'aérodrome des Yvelines, le couloir aérien passe en bordure du domaine du château de Versailles. De quoi offrir au pilote et aux passagers une vue splendide sur l'édifice et son parc.
L'Île-de-France, terre d'élection pour les amateurs d'aviation
Prendre de la hauteur pour découvrir la région, c'est ce que font les pilotes d'avion de tourisme. Avec 18 aérodromes, la région parisienne est l'une des mieux dotées en infrastructures. Le terrain idéal pour se former au pilotage... Intervenants : Rémi Sourisse (instructeur à l'aérodrome de Saint-Cyr-l'Ecole) - A. Marguet/M. Genevois
Pour Rémi Sourisse, instructeur à l'aérodrome de Saint-Cyr-l'Ecole, "c'est une chance de voir un aussi beau monument en région parisienne", à quelques dizaines de mètres au-dessus du sol. Car voler reste un rêve pour de nombreux Franciliens. Pourtant, l'Île-de-France est la région idéale pour apprendre à piloter. On dénombre 7.800 licenciés, en région parisienne, au sein des 71 clubs et dans les 18 aérodromes.

2.500 euros par an pour voler

Et contrairement aux idées recues, ce n'est pas forcément un loisir de riches. Mais il faut tout de même compter un budget de 2.500 euros pas an pour décoller.

Pour obtenir son brevet de pilote privé, il faut pouvoir justifier de 45 heures de vol... Et pour cela, il faut souvent compter de un à deux ans pour y parvenir.

Un interdit en Île-de-France : Paris !

A noter que les pilotes peuvent profiter des beautés de la région parisienne, depuis le ciel, jusqu'à un certain point. Il reste en effet un interdit dans la région : le survol de Paris intra muros !

Plus d'infos sur le site de la Fédération française d'aéronautique

Sur le même sujet

La pédiatrie de l'hôpital de Beaumont-sur-Oise ne fermera pas

Les + Lus