Cet article date de plus de 6 ans

Piste: les Mondiaux-2015 attribués à Saint-Quentin-en-Yvelines

L'Union cycliste internationale (UCI) a choisi Saint-Quentin-en-Yvelines pour accueillir les Championnats du monde de cyclisme sur piste 2015, s'est réjouie mercredi la fédération française de cyclisme dans un communiqué.
En 2014, le français François Pervis remportait le titre de la vitesse messieurs lors des Championnats du monde de cyclisme sur piste à Cali, en Colombie.
En 2014, le français François Pervis remportait le titre de la vitesse messieurs lors des Championnats du monde de cyclisme sur piste à Cali, en Colombie. © AFP
La ville, située à 35 km au sud-ouest de Paris et qui était en compétition avec Aguascalientes (Mexique), accueillera l'événement du 18 au 22 février, dans un vélodrome de 5.000 places inauguré en janvier dernier.

Le président de l'UCI Brian Cookson s'est félicité de ce que "le grand rendez-vous annuel de la saison sur piste" se déroule "dans une enceinte dernier cri" et appelée "à devenir l'un des lieux de référence du cyclisme mondial", selon le communiqué.

Les précédents Mondiaux sur piste organisés en France depuis un quart de siècle ont eu lieu à Lyon (vélodrome en plein air du Parc de la Tête d'or), en 1989, puis à Bordeaux (vélodrome couvert de Bordeaux-Lac) en 1998 puis en 2006.

Le vélodrome national de Saint-Quentin-en-Yvelines a été inauguré en janvier dernier. L'équipement, doté d'une piste couverte de 250 mètres, était prévu initialement dans le cadre de la candidature parisienne aux JO-2012. Les derniers championnats du monde sur piste ont eu lieu en février dernier à
Cali (Colombie).

"Quelle joie immense d'apprendre que les prochains mondiaux sont en France à Saint-Quentin-en-Yvelines ! (je suis) submergé par des vagues de frissons", a tweeté François Pervis, trois fois titré dans les épreuves individuelles du sprint en Colombie (vitesse individuelle, keirin, kilomètre).

L'UCI, qui avait attribué l'édition 2016 à Londres, tardait à faire son choix pour 2015 en raison des difficultés posées par les candidatures en lice. L'Australie (Perth), qui partait favorite, avait ensuite laissé la place au Mexique et à la France.

"Le gouvernement français adresse ses plus vives félicitations à la Fédération française de cyclisme qui a porté le dossier de candidature français", ont réagi, dans un communiqué, Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports, et Thierry Braillard, secrétaire d'Etat chargé des sports.

Les Mondiaux sur piste comportent un programme de dix-neuf épreuves, dont dix (5 messieurs, 5 dames) figurent au programme olympique.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cyclisme sport