Yvelines : des entrepreneurs affichent des banderoles en bord de route pour recruter

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Paris IDF

Plateformes d’intérim, Pôle Emploi… En déficit de main-d’œuvre, des patrons basés à Guitrancourt et Limay ont tout essayé pour recruter. Leur nouvelle initiative : des banderoles posées en bord de route.

C’est un peu comme une petite annonce, mais version XXL. A Limay et Guitrancourt, des entrepreneurs basés dans une petite zone artisanale des Yvelines ont décidé de changer de stratégie face à la pénurie de main d'œuvre qu’ils rencontrent.

Intervenants : Guillaume Cablant, Chef d'entreprise // Olivier Maurey, Chef d'entreprise // Bruno Montel, Directeur de l'AFPA - Mantes-Magnanville (78).
Leur idée : afficher de grandes banderoles, pour tenter d’attirer les candidats et enfin embaucher. Techniciens, commerciaux, magasiniers, responsables en ressources humaines… Les offres d’emploi fleurissent désormais en bord de route.

« On a peu ou pas de retour »

« On essaye les annonces sur les sites Internet, Pole Emploi également, explique Guillaume Cablant, un chef d'entreprise en recherche de formateurs sur les métiers de caristes et manutentionnaires. Dans certains cas, on a peu ou pas de retour. On a également des retours qui ne correspondent pas à notre demande. »



Même constat d’échec pour Olivier Maurey, vendeur-réparateur de matériel pour l’agriculture et les espaces verts, en quête de techniciens compétents : « J’ai élargi les recherches sur les travaux publics, sur les poids lourds, donc des personnes qui viennent d’horizons un petit peu différentes de ce qu’on recherche à la base. Et malgré cela, c’est très compliqué. »



Le chômage est pourtant important sur le territoire environnant. A Mantes-la-Jolie, la principale commune proche, le taux avoisine les 16 %.

 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité