Législatives en Ile-de-France : les candidats médiatiques ont-ils réussi leur pari ?

© Thomas Samson/AFP Photos
© Thomas Samson/AFP Photos

Ils avaient un nom avant de faire de la politique. L'un d'eux est en passe de devenir député, les autres devraient retourner à leurs premières amours. 

Par Madeleine Meteyer

La grosse tête scientifique : Cédric Villani, 5e circonscription de l'Essonne

Le mathématicien, Cédric Villani frôle les 46% dans la 5e circonscription de l'Essonne. Le détenteur de la médaile Fields, à la dégaine de dandy, faite de montres à gousset et de foulards en soie, porte les couleurs de En Marche. Les autres candidats ont eu beau lui rabâcher que la politique n'était pas son monde et qu'il n'avait pas sa place à l'Assemblée, les électeurs ont pensé autrement. 

© Thomas Samson/AFP Photos
© Thomas Samson/AFP Photos


L'imitateur insoumis : Gérald Dahan, 10e circonscription des Hauts-de-Seine

8,31%. Moins que le score national de la France insoumise. Un soufflet pour l'humoriste passionné de politique qui avait vu dans cette campagne un prolongement naturel des idées qu'il défend. Le casting n'était pas à son avantage avec un duel LR-En Marche qui opposait deux jeunes pousses de la politique, Gabriel Attal, 28 ans et Jérémy Coste, 31 ans. Dans la 10e de l'Essonne, le renouvellement n'avait, semble t-il, pas besoin de lui. 

 

Le polémiste revanchard : Dieudonné, 1ère circonscription de l'Essonne

A 51 ans, Dieudonné a affirmé se présenter pour permettre qu'un débat s'établisse entre lui et Manuel Valls. La dent toujours un peu dure contre l'ancien Premier ministre (à l'origine de l'interdiction des spectacles de "l'humoriste" en 2013), Dieudonné avait délibérément choisi de l'affronter dans l'arène politique. A la clé ? Pas de dialogue et aucun camouflet pour Manuel Valls qui termine premier. Dieudonné ? Oh... il a fait 3,8%. 


Dieudonné privé de Théâtre a saint-Denis / © IAN LANGSDON@Maxppp
Dieudonné privé de Théâtre a saint-Denis / © IAN LANGSDON@Maxppp

Le chanteur chevelu : Francis Lalanne, 1ère circonscription de l'Essonne

Décidément, le casting des candidats dans la 1ère de l'Essonne était plus proche d'un vaudeville que d'un film d'auteur. Le chanteur n'était que candidat suppléant mais il a mené une campagne bruyante pour faire exister son mouvement citoyen, 100%. Lui aussi s'est acharné contre l'ancien Premier ministre à qui il reproche d'être un routier de la politique. Finalement, l'équipe que Francis Lalanne formait avec Jacques Borie a obtenu 1,08%. 

© PhotoPQR/LeRépublicainLorrain/MaxPPP
© PhotoPQR/LeRépublicainLorrain/MaxPPP

L'ex strip teaseuse : Cindy Lee alias Isabelle Laeng, 7e circonscription de Paris

Principalement connue pour s'être promenée, seins nus, devant l'Assemblée nationale, Cindy Lee était candidate du Parti du plaisir. A 52 ans, l'ancienne strip-teaseuse ne transige pas avec ses convictions et, est apparue dans un clip où elle fredonne, avec deux de ses comparses : "Au nom de la liberté, nom de Dieu, ouvre les yeux pour jouir ! Pour jouir de la vie". Elle défend, notamment, la VIe république ou la taxation de la spéculation financière pour financer des projets destinés à rendre les citoyens plus épanouis dans leur vie sexuelle. 






Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Épicerie halal à Colombes : la justice ordonne la fermeture

Près de chez vous

Les + Lus