• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Conducteurs de bus au bord de la crise de nerf, une grève probable lundi 1er à Nantes

Durant tout l'été, les conducteurs de bus sont restés empêtrés dans les travaux du Cours des 50 Otages / © f3 pays de la loire
Durant tout l'été, les conducteurs de bus sont restés empêtrés dans les travaux du Cours des 50 Otages / © f3 pays de la loire

La CGT des transports publics nantais (TAN) a déposé un préavis de grève pour le lundi 1er octobre, jour du lancement du nouveau réseau Chronobus

Par Christophe Turgis

Les conducteurs de bus nantais sont à cran. Ils ont le sentiment d'avoir fourni de gros efforts depuis deux ans et de ne rien voir venir en retour. La raison, les chantiers de voiries destinés justement a faciliter la circulation... des autobus ! Désormais transformés en Chronobus, un label destiné à faire la différence en termes de régularité et de fiabilité avec le réseau de bus traditionnel.
Les conducteurs ont dû subir les chantiers dans l'ensemble de l'agglomération, avec cet été une organisation apocalyptique des chantiers du Cours des 50 Otages. Où pour régler la circulation des bus il a fallu parfois faire appel à la police... Chaque chantier implique des déviations, avec des conditions de conduites souvent compliquées, des voyageurs mécontents et des automobilistes peu amènes.

De tout ça les conducteurs sont fatigués, et auraient bien aimé que la Semitan fasse un geste à leur égard. À la CGT, on comprend bien que demain sera mieux qu'hier, pour autant une prime aurait été appréciée. Un préavis de grève a donc été déposé en solitaire par le syndicat pour le premier octobre, jour de la mise en service des quatre premières lignes de Chronobus et de prolongement du tramway n° 1 jusqu'au nouveau terminus Ranzay.

Dans le cadre de la procédure d'alerte, la CGT a été reçue par la direction, qui fait valoir que ces questions de conditions de travail seront examinées lors des négociations annuelles en décembre prochain.

Normalement, le réseau des transports de l'agglomération nantaise devrait fonctionner globalement. La CGT recueillant 33% des suffrages aux élections professionnelles chez les conducteurs. La CFDT avec 32% n'appelle pas à la grève.

Sur le même sujet

Hellfest 2019 : gros plan sur les secours au festival

Les + Lus