• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Il serait allé à la manif contre le mariage pour tous mais Jean-Marie Le Pen sera à Nantes pour ses voeux dimanche

Ni Marine ni Jean-Marie le Pen n'iront à la manif "bleu, blanc, rose" contre le mariage pour tous dimanche prochain / © MaxPPP
Ni Marine ni Jean-Marie le Pen n'iront à la manif "bleu, blanc, rose" contre le mariage pour tous dimanche prochain / © MaxPPP

"Mentalement" il participera à la manifestation anti-mariage homo parisienne.

Par Xavier Collombier (@Xawa sur Twitter) avec agences et curation du net.

"Si j'étais à Paris, je participerais à la manifestation (...) J'y participerais mentalement" devant la presse à Hem, près de Lille, pour accessoirement tirer les rois et commencer sa tournée de voeux auprès des militants frontistes, le Président d'honneur du FN a trouvé la parade pour expliquer son absence dimanche prochain sur le pavé parisien. Dimanche... il sera à Nantes pour sa tournée votive. Alors croit-il lui aussi "aux forces de l'esprit"? Urbi et orbi à Nantes et à Paris , "to be or not to be", bref Monsieur Le Pen ne sera pas coude à coude avec Frijide Barjot pour sa grande manif "bleu, blanc, rose", il a un mot d'excuse.


Jean-Marie Le Pen, comme le souligne nos confrères du Lab d'Europe 1, est une bête politique et sa déclaration est à décrypter à l'aune des tensions agitant son parti. Sa fille Marine et le vice-président du parti, l'énarque Florian Philippot, ont prôné la semaine dernier le boycott de la proposition gouvernementale sur "à ce qui est devenu une grossière tentative de récupération politicienne et d’enfumage sociétal de la part de l’UMP et du PS ; celle-ci visant à détourner l’attention des Français des questions urgentes que sont la sécurité, la prospérité et la défense de l’identité."

Provoquant du coup la colère d'une partie de l'extrême droite française à commencer par l'hebdo Minute qui titrait cette semaine "Question taboue - Existe-t-il un lobby gay au FN ?" réponse sans finesse : "les gays de la Marine ont la main sur l'appareil."

Cet après-midi, le fondateur du FN, en fin connaisseur de son électorat et de sa base militante, tacle gentiment sa fille :" Je crois que le bureau politique de lundi va quand même étudier la question, peut-être faire revenir la présidente sur sa décision de non-participation". Le retraité président lui sera ici à Nantes et là-bas, "mentalement".

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus