Un vendéen propose le pass famille à 90€ pour 4 personnes (2 parents+ 2 enfants) pour manifester à Paris dimanche avec Frigide Barjot

La pasionaria de Benoît XVI appelle à manifester en "bleu, blanc, rose" contre la proposition gouvernementale de mariage pour tous. / © MAXPPP
La pasionaria de Benoît XVI appelle à manifester en "bleu, blanc, rose" contre la proposition gouvernementale de mariage pour tous. / © MAXPPP

Les opposants contre le mariage pour tous se mobilisent dans le Grand-Ouest.

Par Xavier Collombier (@Xawa) sur Twitter avec AFP et FTVinfo

Il est vendéen. Il s'appelle Gonzague de Chantérac. Il était jusqu'à l'année dernière président régional du Centre National indépendant et paysan (l'ex CNI, allié historique de Phillippe de Villiers au temps du MPF et lié aujourd'hui à l'UMP). 
Employé par Mitt Rommey pour défendre en France la candidature à la Maison Blanche de l'ex gouverneur mormon du Massachusetts, Gonzague de Chantérac est membre du bureau politique de l'UMP en Vendée, comme il l'indique sur sa page Facebook, mais il est avant tout un catholique pratiquant.

Son héros? Pie XI et sa phrase emblématique "La politique est la plus grande des charités car elle vise au bien du plus grand nombre". 

Logiquement, Gonzague de Chantérac est l'un des organisateurs pour le grand-ouest de la manifestation organisée, dimanche, par Frigide Barjot contre le mariage pour tous. Le jeune militant, membre du "collectif pour l'enfant", "sent un vrai réveil" en se félicitant du succès de son blog qui depuis un mois dépasse les 6 000 visiteurs uniques. Pour se rendre à Paris dimanche, le collectif vendéen propose un forfait "manif" à 90 € pour deux adultes et deux enfants tout compris. 

310 cars réservés, 500 000 tracts distribués, 3 500 affiches apposées rien qu'à Nantes, les anti-mariage pour tous mobilisent. 
Entre 5 et 7 heures les affiches sont posées "sinon elle sont vite arrachées, tous les matins il faut recommencer, mais cela fait partie du jeu et les gens sont motivés" explique François-Régis, coordinateur du collectif "Manif pour tous" dans le Grand-Ouest.

Le débat et les écoles catholiques 


Vincent Peillon a récemment recadré l'enseignement catholique sous contrat pour éviter au sein de l'école un débat sur la question du mariage pour tous.  A Nantes, Romuald Bonnant et Michel Hivert  ont rencontré les Pinson, un couple d'enseignants dans le privé. Ils ne comprennent pas l'injonction du ministre.

Ce contenu n'est plus disponible

Manif ou pas la loi sera votée pour la Garde des sceaux


Invitée ce vendredi matin de la matinale de Canal +, Christine Taubira affirme que la manifestation de dimanche n'entamera en rien la détermination du gouvernement à faire adopter le mariage pour tous.

Ce contenu n'est plus disponible



Les chiffres ce vendredi

Selon le collectif d'associations régionales appelant à manifester dimanche contre le mariage pour tous à Paris  : " 37 cars sont affrétés (au départ de Nantes, Guérande, St Nazaire, Pornic, Bouguenais, Port st Père, Clisson, Ancenis, Nort sur Erdre). Soit l’équivalent de 3 Airbus A380. (..) Pour tous les Pays de Loire : 126 cars, la Bretagne : 78 cars".

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus