“ Va y avoir du soui ” enfin sur les écrans et d'abord en Mayenne

© Capture d'écran du clip " va y avoir du soui "
© Capture d'écran du clip " va y avoir du soui "

" les Mayennais faut pas les chercher " c'est une phrase, à la Audiard, extraite du film de Dominique Rocher. Depuis un an il fait le buzz car il parle avec humour d'un département catholique et rural. Sur les écrans dans quelques semaines...

Par Evelyne Jousset

Comment le buzz peut aider un film à exister

Le moins que l'on puisse dire est que les attaques lancées contre ce film en tournage et montage depuis un an ont servi sa cause, le public Mayennais n'a qu'une envie le découvrir enfin. Et qui sait ... le public tout simplement. Il suffit de voir le succès incroyable de " Bienvenue chez les Ch'tis " de Dany Boon sur lequel personne n'imaginait un succès interplanétaire.

Et d'abord que signifie "soui" en mayennais ?

En patois local on peut traduire ce mot  par " bazar" " bordel" . Des termes qui visent plus à montrer qu'en Sud Mayenne il se passe des choses en mode comique en se servant des clichés pour dépasser l'image un peu triste et coincée du département le plus rural des Pays de la Loire. 
Il est réalisé par une centaine de bénévoles, réalisateurs, comédiens, techniciens, musiciens, qui voulaient faire un film " qui va vachement décoiffer " .
Pour mener à bien ce projet le réalisateur Dominique Rocher, un ancien réalisateur de l'audiovisuel public venu s'installer en Mayenne pour s'éloigner du stress parisien a créé une association "Le couvoir". Le film a été financé par des capitaux "participatifs" privés 
Pas de subvention, mais de l'énergie et du bénévolat. 

L'histoire 

Il s'agit d'une "comédie d'aventure" ou "comédie de société", qui raconte l'histoire d'une famille typiquement mayennaise, les Bouteloup, dont la vie est perturbée par l'irruption d'une équipe de téléréalité parisienne (les producteurs parisiens ayant décidé de faire passer les Bouteloup pour une famille de catholiques intégristes). Ce point du scénario a d'ailleurs valu à l'équipe du film des ennuis avec une frange de l'Eglise catholique, qui n'a pas apprécié une scène montrée dans le clip réalisé au début du projet.

Voici ce qui nous vous montrions début janvier 2012, reportage de Pierre Erik Cally et Pascal Cosset


DMCloud:26649
" Va y avoir du soui " enfin sur les écrans et d'abord en Mayenne
Polémique autour d\


Puis celui-ci dès que la polémique a enflé....
DMCloud:26653
" Va y avoir du soui " enfin sur les écrans et d'abord en Mayenne
Tournage du film sur la vie des mayennais

Mais par delà la polémique un peu primaire que ce film aura suscité, il pose un vrai problème. Comment créer des films de qualité et populaire sans financement, puisqu'il aura coûté 28.000 euros...
Le film sera bientôt projeté dans une salle indépendante de Château-Gontier. C'est la première grande comédie tournée en Mayenne. Si vous avez aimé " Biienvenue chez les Ch'tis" vous aimerez ce film qui devrait bénéficier du bouche à oreille. 

Reportage Pierre-Erik Cally et Pascal Cosset

DMCloud:26897
" va y avoir du soui " bientôt en salle
Un film entièrement tourné en Mayenne à Château-Gontier, une vraie comédie, très attendue.











Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Chasse : les sangliers de la discorde

Les + Lus