Pays-de-la-Loire : la SNCF ferme des guichets de gares

Publié le Mis à jour le
Écrit par Christophe Turgis
Le 14 janvier 2012, à Sillé-le-Guillaume les usagers contestent les nouveaux horaires du guichet de la gare SNCF et sa fermeture le week-end
Le 14 janvier 2012, à Sillé-le-Guillaume les usagers contestent les nouveaux horaires du guichet de la gare SNCF et sa fermeture le week-end © Olivier Blin / Maxppp

Cheminots et usagers tirent la sonnette d'alarme, il devient de plus en plus difficile de trouver un guichet de gare pour y acheter des billets de train, et la SNCF prévoit encore d'autres fermetures

En 2012, la SNCF a supprimé 20 000 heures d'ouverture de guichets dans les Pays-de-la-Loire. De nouvelles réductions sont annoncées à Pontchâteau, Le Pallet, Château-du-Loir ou Écommoy. Réductions d''horaires en journée ou fermetures complètes le samedi et le dimanche.

Pour la SNCF il s'agit d'adapter l'offre à la demande, en invoquant le fait que de plus en plus de voyageurs font leurs achats sur le web. Ou sur les distributeurs de billets... en gare ! Pour le maintient des ouvertures de ces guichets, la SNCF demande 1 million d'euros supplémentaires à la région.

Qui fait la meilleure affaire avec internet ?
Du coté des syndicats la CGT agite la question de l'emploi. Et souligne le jeu installé entre la région des Pays-de-la-Loire qui cherche à réduire le financement des Trains Express régionaux (TER) et la SNCF qui s'engage dans une réduction des coûts au détriment des salariés et des voyageurs.

Ce que confirme une association de défense des intérêts des clients de la SNCF comme l'AVUC, qui souligne qu'avec internet "la SNCF fait du fric quand au guichet on offre du conseil". Pour l'AVUC le maintient des guichets dans les gares va dans le service du service public pour tous. Et d'ajouter que, plus la SNCF ferme de guichets, moins elle vend de billets grandes distances. Avantage de ce type de billet pour le voyageur, il est moins cher puisque le tarif est dégressif en fonction du nombre des kilomètres, alors que sur internet, la SNCF vend les billets sans correspondances comme autant de billets simples... et donc plus chers au total ! Dans ces conditions on comprend bien que la SNCF n'a aucun intérêt à faire du sur mesure !

La SNCF dépend largement de l'argent des régions
Le conseil régional pour sa part "veut bien payer pour un service, mais pas être considéré comme une vache à lait" ! rappelle Gilles Bontemps le vice-président du conseil régional des Pays de la Loire en charge des TER. Avec cette précision, "les régions apportent 57% des recettes globales de la SNCF" !

La SNCF, pour sa défense, dit perdre de l'argent avec les trains régionaux, le conseil régional a fait vérifier les comptes et affirme le contraire. Et se défend surtout d'être à l'origine de la demande de fermeture des guichets ou de la suppression des contrôleurs dans les trains comme des cheminots ont pu l'entendre en interne.

Elle reconnaît avoir demandé à la SNCF de faire un effort en 2013 à hauteur de 250 000 euros, pas en terme de personnel aux guichets ou de contrôle, mais bien par la mise en place de postes de travail "polyvalents" dans 7 gares de la région.

L'argent du transport ferroviaire dans les Pays-de-la-Loire en 2012
Budget global 170 millions d'euros
55 millions d'euros de recettes, (la part payée par les voyageurs)
115 millions d'euros de subvention d'équilibre versés par la région, (nos impôts)

À noter : les régions depuis 2011 n'ont plus de recettes fiscales directes et c'est donc la dotation de l'État qui permet le versement de cette subvention... à la SNCF !

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.