Comment devenir philosophe moins de 12 heures avant le Bac

Le philosophe normand Michel Onfray / © XAVIER DE FENOYL /MAXPPP
Le philosophe normand Michel Onfray / © XAVIER DE FENOYL /MAXPPP

Aille, c'est déjà demain. Quatre conseils de dernières minutes pour essayer de décrocher la moyenne.

Par Xavier Collombier

  • "La forme, c'est le fond qui remonte à la surface" aurait dit Victor Hugo. Les examinateurs sont fatigués. Voir une copie aérée, bien écrite, structurée va leur donner le sourire. La première impression est toujours la bonne. Ory Lipkowicz, prof de philo et expert chez nos confrères de l'Etudiant, parle d'expérience.
  • Soigner l'introduction. Ici, vous allez présenter votre argumentaire et surtout essayer de répondre au sujet posé. Donner l'impression que vous avez compris la question et c'est au moins le 10 assuré. Cette professeur agrégé le confirme dans l'édition en ligne du journal Le Monde. En clair il faut se poser la question qu'est ce que je veux dire ? Votre propos, votre choix va du coup s'éclairer.
     
  • Jouez à Socrate. Il est le maître absolu de la pensée occidentale. Il est le génie, qui a dit un jour "Je sais que je ne sais pas". Ne l'oubliez pas. Quand on se balade dans les forums des profs -déjà fatigués à vous faire philosopher à moins de 18 ans- revient sans cesse la phrase: "Ce qui agace : celui qui dit tout et ne sait rien". Alors il faut parfois le dire, je sais que je ne sais pas. L'écrire. 

 

  • Penser pour soi. Bon je sais les annales et autres recettes en ligne, vous conseillent de connaître par coeur la bonne citation. L'art ? "L’art, c’est l’homme ajouté à la nature (Bacon)". La Liberté ? "Les hommes se croient libres pour cette seule cause qu’ils sont conscients de leurs actions et ignorants des causes par où ils sont déterminés" (Spinoza). La vérité ? "La vérité subsiste éternellement" (Pascal).

Essayer de ne pas trop citer les auteurs ou du moins choisir les citations les plus lumineuses pourrait être le bon compromis. Vous allez être jugés sur la manière que vous avez de structurer votre pensée. Parler de ce que vous connaissez, Michel Onfray dans une interview à la dépêche du midi, n'hésitait pas à faire référence à la télé-réalité. "Moi, j'ai parlé de Loft Story avec mes élèves parce qu'ils me l'ont demandé. J'ai abordé l'exhibitionnisme, les pulsions en citant Freud. En étudiant la sélection des espèces, on parle de Darwin, de Girard et du sacrifice de la victime expiatoire".


Maintenant, il est temps de souffler petit animal social. Positivez. Demain votre copie sera lumineuse.

A lire aussi

Sur le même sujet

Archive avril 2015 : arrêt projet la médiathéque

Les + Lus