Disparus de Bolivie : les parents de Fannie Blancho arrêtés par les douanes boliviennes

Les parents de Fannie et Jérémie, le 30 avril 2013 à Nantes / © FRANK PERRY / AFP
Les parents de Fannie et Jérémie, le 30 avril 2013 à Nantes / © FRANK PERRY / AFP

En attente du procès des assassins présumés de Fanny et Jérémie, Maryline et Jean-Paul Blancho, les parents de la jeune femme, devaient prendre l'avion pour rentrer aujourd'hui en France.

Par Fabienne Béranger

Dans leurs bagages trois boîtes de Bromazepam, un anxiolytique, qu'ils avaient obtenus sous ordonnance pour les trois mois initialement prévus pour le procès...lorsque la douane les a arrêtés à l'aéroport. Car ce médicament est considéré comme stupéfiant en Bolivie.

Jean-Paul Blancho a été placé en garde à vue pendant neuf heures et devrait être présenté devant le juge qui pourrait décider de son éventuelle incarcération pour trafic de stupéfiant.

Les familles de Fanny et Jérémie ont "alerté la presse bolivienne sur le scandale d'une telle arrestation au vu de la raison de notre présence dans ce pays.
Ils ont été interrogés durant plusieurs heures alors que dans le cadre de l'assassinat de nos enfants, jamais de telles mesures n'ont été prises...Nous allons nous battre pour dénoncer cet abus de pouvoir et cette nouvelle démonstration de l'imbécilité des autorités boliviennes. Il est vrai que nos petits soucis ne sont pas suffisants..."


Patrick Bellanger n'imagine cependant pas qu'il s'agit pas d'un coup monté "cela me semble difficile, non... j'ai vraiment l'impression que ça vient de l'imbécilité zélée de quelques fonctionnaires de l'aéroport, de la police de l'aéroport et ensuite de ce procureur qui s'est mis bille en tête de poursuivre Jean-Paul et Maryline pour détention de stupéfiants alors qu'il ne s'agit que de médicaments."
Ce contenu n'est plus disponible




Sur le même sujet

Les + Lus