• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

UMP : pourquoi et comment le parachutage à Nantes de Marie-Anne Montchamp vire au fiasco

Marie-Anne Montchamp sur fond de tour de Bretagne, elles a "envie" de Nantes / © Evelyne Jousset, France 3 Pays de la Loire
Marie-Anne Montchamp sur fond de tour de Bretagne, elles a "envie" de Nantes / © Evelyne Jousset, France 3 Pays de la Loire

L'ex-secrétaire d'Etat de Nicolas Sarkozy expérimente en ce moment une greffe nantaise qui ne prend pas. Pourquoi ? Comment ?

Par Xavier Collombier

Pourquoi ?

  • L'ancienne secrétaire d'Etat a l'image d'une SDF de la politique locale. Ancienne députée du Val-de-Marne, candidate malheureuse en juin dernier pour un siège au Palais Bourbon pour représenter les Français de l'étranger. Celle qui avait "envie de Nantes" n'a pas convaincu avec ses déclarations enflammées pour le FC Nantes ou pour la douceur de vivre au bord de l'Erdre et de la Loire.
  • Elle n'a aucun relais localement sinon celui d'Annick Le Ridant -candidate battue elle aussi aux législatives post-présidentielle. La proche de Nadine Morano voyait en Montchamp la NKM de Nantes,  et se rêvait en faiseuse de reine. L'opération ne prend pas auprès des autres élus communautaires.
  • Sa réputation et son histoire au sein du mouvement gaulliste donnent l'image de la trahison pour la vielle garde chiraquienne du mouvement. Marie-Anne Montchamp, la corrézienne la chiraquienne historique elle l'ancienne porte-parole de Dominique de Villepin, n'a-t-elle pas choisi de virer casaque en soutenant Nicolas Sarkozy ? "L'odeur du maroquin" -comme appelait autrefois Marie-France Garaud avec mépris ceux partis à la "soupe" pour un portefeuille- aurait eu raison de toutes ses convictions corréziennes. Les fillonistes -dont beaucoup de Nantais- n'ont jamais fait vraiment confiance à celle qui a longtemps exprimé en public la parole de Dominique de Villepin.

Comment ?

  • 20 élus UMP de Loire-Atlantique ont écrit à Jean-François Copé pour demander de disqualifier Marie-Anne Montchamp.  Ces élus, dont le député-maire de Guérande Christophe Priou, réclament une solution locale. Laurence Garnier, casaque Fillon, et ou Julien Bainvel, casaque Copé, ont leur préférence.
  •  

"Nous vous demandons instamment, à l'image des gestes de réconciliation que vous faites actuellement avec François Fillon, de tout faire pour que Marie-Anne Montchamp renonce immédiatement dans sa démarche solitaire qui va faire exploser notre parti sur Nantes".      Expliquent les élus.








  • L'estocade a été portée samedi par le maire de Vertou Laurent Dejoie, dans les colonnes de Presse-océan, des propos d'une rare finesse pour l'ancienne ministre.  

"C'est peut-être l'amour du muscadet qui a attiré Mme Montchamp à Nantes. Si tel est le cas qu'elle retourne à Nogent-sur-Marne où elle est conseillère municipale, on boit toujours du muscadet en bord de Marne, non ?"

A lire aussi

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus