• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Sarthe : 3 mois de prison avec sursis pour insultes homophobes à l'encontre du maire de Pirmil

La mairie de Pirmil dans la Sarthe / © maps
La mairie de Pirmil dans la Sarthe / © maps

Une femme d'une quarantaine d'années avait insulté et tenté d'agresser le maire de Pirmil au cours d'une soirée du comité des fêtes de la commune

Par Christophe Turgis

"Ah c'est toi le pédé" avait proféré la femme alcoolisée au cours de la soirée en juin dernier. Elle tentait, après cette agression verbale, d'agresser physiquement le maire, Gaël Lagneau, qui participait à la soirée avec son compagnon. La femme avait été interpellée par les gendarmes. Il avait alors porté plainte.

Originaire de Noyen-sur-Sarthe, la prévenue a été condamnée à 3 mois de prison avec sursis assortis d'une mise à l'épreuve de deux ans par le tribunal correctionnel du Mans, plus une amende de 80 euros. 

Gaël Lagneau n'a pas voulu commenter la décision de justice, précisant : "Agresser un maire gay, ce n'est pas anodin. C'est une décision qui restera dans le casier judiciaire de cette femme et qui va faire réfléchir d'autres personnes."

Gaël Lagneau avait à l'occasion de cette agression homophobe reçu le soutien de l'association des maires de la Sarthe, qui rappelait par la voix de son président Marc Joulaud : "son attachement au respect de la fonction de l’ensemble des élus locaux, et au-delà au respect des libertés individuelles qui sont au cœur de notre pacte républicain".

Sur le même sujet

Nantes : le samedi 6 avril 2019, la vidéo de manifestants pris au piège d'une "nasse" fait polémique

Les + Lus