• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Semaine de la mobilité : 8 infos pour bouger autrement

© M Roger / Maxppp
© M Roger / Maxppp

Vélo, boulot, biscotos ! C'est le slogan de cette semaine de la mobilité, toutes les grandes villes s'organisent autour de transports publics performants, de vélos en libre service, pour que le bruit des diesels s'estompe, que l'air redevienne respirable et que la ville soit rendue à ses habitants

Par Christophe Turgis

1  Malgré l’évolution des modes et rythmes de vie, l’activité « travail » continue de jouer un rôle important dans la mobilité quotidienne : un jour moyen de semaine, entre 20% et 25% des déplacements ont pour destination le lieu de travail.


2  Même si les déplacements liés au travail ne sont pas prépondérants sur la journée, ils structurent fortement la mobilité quotidienne des agglomérations : le motif « travail » est très présent aux heures de pointe. Il est néanmoins possible d’améliorer la qualité de ses déplacements en revoyant ses habitudes : pourquoi ne pas essayer le vélo ou les transports en commun ?


3  Dans toutes les agglomérations françaises, on fait le même constat : les déplacements vers le travail se font sur des plus grandes distances que les autres déplacements. Les trajets domicile-travail, dont 50 % font plus de 10 kilomètres, sont en effet 1,5 à 2 fois plus longs que les autres déplacements.


4  La voiture est très utilisée pour se rendre au travail, notamment en raison d’un éloignement important avec le domicile. De ce fait, ces déplacements expliquent une grande partie des distances parcourues quotidiennement en voiture. La faible part des passagers voiture dans
les déplacements vers le travail montre que le covoiturage n’est pas encore très développé.
Des services de covoiturage s’organisent néanmoins  et présentent un fort potentiel de développement sur l’ensemble du territoire.


5  Le Saviez-vous ? 15 pleins d’essence sont équivalents à 1 vélo à assistance électrique ! La forte utilisation de la voiture et l’allongement des distances que parcourent les salariés pour aller travailler ont des conséquences importantes sur le budget des ménages : il est donc possible de faire facilement des économies ! Aujourd’hui, moins de la moitié des Français a un niveau d’activité physique suffisant :  je profite de mes déplacements professionnels pour "bouger actif".
Les déplacements vers le travail sont à l’origine d’une grande partie des émissions de gaz à effet de serre et de polluants locaux, transports publics, vélo, marche, covoiturage… Plusieurs alternatives à la voiture peuvent vous permettre d’aller au travail facilement et rapidement !


6  La marche ou le vélo sont des moyens simples de prendre soin de soi : ils permettent de pratiquer une activité physique régulière et indispensable à la santé. Augmentation de l'irrigation sanguine au niveau des membres inférieurs, renforcement du muscle cardiaque, stimulation de la circulation veineuse des jambes… chacun peut améliorer sa forme en allant au travail !


7  Les déplacements en voiture jouent un rôle important dans l’augmentation des émissions de CO2. À l’inverse, les transports en commun émettent près de 3 fois moins de gaz à effet de serre que les voitures. Aller travailler autrement, c’est aussi faire un geste pour la planète.


8  Aujourd’hui, seul 1 Français sur 5 seulement considère la voiture individuelle comme un mode d’avenir. Les entreprises s’adaptent progressivement aux attentes de leurs salariés en développant les Plans de Déplacements d’Entreprise (PDE) : ceux-ci proposent entre autres des réductions sur les abonnements pour les transports en commun, des solutions de covoiturage et incitent à l’usage des modes actifs (vélo, marche…).

Sources : Centre d'études sur les réseaux, les transports, l'urbanisme et les constructions publiques (CERTU)

Sur le même sujet

floralies

Les + Lus