• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Gad : le plan de continuation validé, 889 emplois seront supprimés

Les salariés de GAD à Lampaul-Guimiliau dans l'attente de la décision du tribunal de commerce de Rennes (35).
Les salariés de GAD à Lampaul-Guimiliau dans l'attente de la décision du tribunal de commerce de Rennes (35).

En fin d'après-midi, le tribunal de Commerce de Rennes, en Ille et Vilaine, accepté le plan de continuation proposé par la CECAB. 889 emplois seront supprimés sur les 1700 actuels.

Par Fabienne Béranger

Le plan de continuation de la CECAB prévoit la fermeture des sites de Lampaul-Guimiliau (850 personnes et 100 intérimaires) de Saint-Nazaire (80 salariés). Ce plan prévoit également la fermeture du siège du groupe (54 salariés) à Saint-Martin des Champs, près de Morlaix.
Si le plan n'avait pas été accepté, c'est la liquidation judiciaire du groupe qui aurait été prononcée entraînant la suppression des 1700 postes que compte le groupe.


A lire aussi

Sur le même sujet

floralies

Les + Lus