Le Mans : les tracteurs agricoles Claas tirent l'emploi

Le constructeur Allemand Claas recrute au Mans pour la construction de ses tracteurs agricoles / © Denis Lambert / Maxppp
Le constructeur Allemand Claas recrute au Mans pour la construction de ses tracteurs agricoles / © Denis Lambert / Maxppp

Le constructeur Allemand de tracteurs agricoles a recruté 18 personnes en 2013 au Mans et prévoit dans embaucher encore une cinquantaine l'an prochain, un marché qui ne connaît pas la crise avec l'arrivée prévue à Dunkerque du Japonais Kubota

Par Christophe Turgis

Ça va bien dans le tracteur agricole ! Le constructeur allemand Claas a créé en France 235 nouvelles embauches en 2013, sur 55 postes d'opérateurs à la chaîne, mécaniciens ou magasiniers, et 180 postes d'ingénieurs. Dont 18 au Mans.
C'est le leader européen de la moissonneuse-batteuse. Claas emploie près de 3.500 personnes en France, soit près du tiers de l'ensemble des effectifs du groupe. Pour 2014, plus d'une centaine d'offres seront à pourvoir dans ses établissements français. Claas exporte les deux tiers de sa production, lui manque encore le marché américain.

Ça va bien dans le tracteur, tellement bien que le Japonais Kubota va s'installer à Dunkerque et embaucher 140 personnes d'ici 2017. En investissant 40 millions d'euros. Un site destiné à l'assemblage de tracteurs de grande taille, où l'on assemblera environ 3.000 tracteurs
par an pour les marchés européen, nord-américain, australien et japonais.


Un marché qui progresse de 4% en 2013

Du côté du Ministère du redressement productif on est ravi de ces investissements : "Cette décision confirme l'atractivité du marché français pour les investissements étrangers dans le domaine industriel, pour laquelle la France occupe la première place en Europe", s'est réjoui Arnaud Montebourg, le ministre du Redressement productif.

Certes les tracteurs ne pèsent pas autant que l'aéronautique, mais à côté de l'automobile française, ses chiffres ont de quoi faire pâlir. Depuis
2008, le marché a progressé de 10%. En 2013, les ventes sont attendues en hausse de 4%, à 5,6 milliards d'euros, selon Axema, l'Union des industriels de l'agroéquipement. Une situation principalement due aux cours des céréales, qui a donné de fortes capacités d'investissement aux céréaliers.


5000 emplois à pourvoir

Néanmoins, le secteur peine a recruter, et surtout chez les jeunes. En février, lors du salon des agroéquipement de Villepinte, le Sima, l'association de promotion des métiers du machinisme agricole (Aprodema) estimait les besoins à 5.000 CDI et 2.000 CDD.
Le machinisme souffre d'un déficit d'image. Pourtant le tracteur du XXIe siècle ressemble davantage à un robot, capable d'une précision de quelques centimètres, insiste-t-on à l'Axema. Les métiers de l'électronique embarquée sont justement particulièrement peu pourvus chez les constructeurs.

Le Mans : Class recrute pour la construction de ses tracteurs agricoles

DMCloud:136391
Le Mans : le tracteur agricole tire l'emploi
Le constructeur Allemand de tracteurs agricoles a recruté 18 personnes en 2013, et prévoit une cinquantaine d'embauches en 2014, le marché du tracteur agricole se porte plutôt bien.

 

Sur le même sujet

Les + Lus