• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

NDDL : comité de suivi à la préfecture et manifestation des anti-aéroport contre un démarrage des travaux imminent

La manifestation des anti-aéroport a rassemblé quelques dizaines d'opposants à Nantes le 13 décembre 2013 / © Antoine Ropert f3
La manifestation des anti-aéroport a rassemblé quelques dizaines d'opposants à Nantes le 13 décembre 2013 / © Antoine Ropert f3

Pendant que se tenait avec le préfet la réunion du comité de suivi des engagements de l'État et des collectivités territoriales, les opposants manifestaient toujours à l'extérieur leur hostilité au projet de transfert de l'aéroport à Notre-Dame-des-Landes

Par Christophe Turgis

80 personnes et quelques tracteurs, des banderoles, rappellent l'hostilité des opposants au projet de transfert de l'aéroport à Notre-Dame-des-Landes. Peu nombreux finalement, comme si les recours retoqués par le Conseil d'État, par la Commission des pétitions du parlement européen, finissaient par lasser.



Pendant ce temps chez le préfet, les associations pro-aéroport font le point. Et s'impatientent de la lenteur des services de l'État pour prendre la décision de commencer les travaux préparatoires au chantier.

Pour l'Association Contre le Survol de l'Agglomération Nantaise (ACSAN), il est temps de lancer les travaux : "Le temps du dialogue est derrière nous. Le dossier est amélioré avec les réponses apportées à l’ensemble .des recommandations et observations Le temps de la mise en œuvre est venu. Les habitants de l’agglomération nantaise qui subissent les nuisances sonores ont fait preuve de suffisamment de patience".

Sur les réseaux sociaux les "anti" ne sont plus les seuls à s'exprimer. Les "pro" ont repris l'initiative.




Un début de chantier imminent

Pour l'association des Ailes pour l'Ouest comme pour Jacques Auxiette le président conseil régional et président du syndicat mixte pour le transfert de l'aéroport à Notre-Dame-des-Landes, le préfet devrait signer les arrêtés avant Noël.
Sur la question des actes de vandalisme, Alain Mustière pour les Ailes pour l'ouest a félicité Jean-Paul Naud, le maire de Notre-Dame-des-Landes, pour avoir demandé le départ des zadistes "Comme quoi certains élus opposés sont républicains et démocrates".

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus