• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

FC Nantes : 3 bonnes raisons de battre le FC Lorient

Aristeguieta et Djordjevic en phase avec la Beaujoire le 3 décembre face à Valenciennes. / © JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Aristeguieta et Djordjevic en phase avec la Beaujoire le 3 décembre face à Valenciennes. / © JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

À 14h à la Beaujoire, Michel Der Zakarian veut laver l'humiliation de l'élimination la semaine dernière de la Coupe de France. En championnat, pas question de fléchir face à des Merlus à la hauteur des Canaris.

Par Xavier Collombier

  1. Le retour des valeurs sûres 

    Le FC Nantes sans Veigneau, Cissokho, Djordjevic et Djidji face à l'OGC Nice dimanche dernier est sorti par la petite porte de la Coupe de France. Humiliant pour un club qui historiquement a toujours su même dans des périodes sans gloire briller dans cette compétition. En attendant la belle face aux Niçois en Coupe de la Ligue, en championnat Michel Der Zakarian retrouve face à Lorient ses atouts. Filip Djordjevic ,dont l'entourage avait fait planer pendant la trêve une installation à Rome en plein hiver, puis pour la rentrée s'était fait porter pâle face aux azuréens, fait son grand retour tout à l'heure sur la pelouse de la Beaujoire. En début d'après-midi, l'équipe Canari retrouvera ses pièces maîtresses, les hommes reposés et dont le plaisir collectif a produit des miracles jusqu'au début décembre ont tout pour renouer avec le succès.
  2. Un adversaire à notre hauteur 

    Le Fc Lorient dimanche dernier en Coupe de France ne sait pas incliné devant un cador du Championnat. Non, non. Le FC Lorient est le premier club de L1 à être éliminé par un club de CFA, cette année. Les Merlus encaissent un but de Mbida (25') tôt dans le match et ne parviendront jamais à revenir au score ! Surprenant. Ce dimanche, Christian Gourcuff lui aussi peut compter sur le retour de 8 de ses joueurs. Côté portier c'est le numéro 2, Florent Chaigneau, dans l'ordre des gardiens de but cette saison qui défendra les buts lorientais.
  3. Léger avantage 

    En championnat de France, hormis un nul contre l'OL juste avant la trêve hivernale, les Merlus ont opéré une belle remontée au classement en enchaînant victoire sur victoire depuis le 23 novembre dernier. Pourtant en pleine trêve des confiseurs les rumeurs d'un départ précipité de l'historique Gourcuff couraient jusque dans les colonnes du très breton Télégramme. Information démentie par le président Féry, Gourcuff lui est resté fataliste. "Je subirai les événements. Mon intention n'est pas de partir de Lorient mais d'exercer mon métier comme je l'ai toujours fait. Après, il fera un choix". À Nantes, cette saison le volcanique Waldemar et le pince sans rire Der Zak semblent plus en phase.
    On comprend donc qu'une victoire est aussi importante pour le FC Nantes que pour le FC Lorient à l'issue de ce derby. Les deux clubs, en championnat sont à 4 points l'un de l'autre.
    Le dernier match entre les deux formations avait tourné à l'avantage des nantais par 2-0 en 16èmes de finale de la Coupe de la Ligue.

Le match en live Tweet

Comme pour chaque match à la Beaujoire, nos excellents confrères de Ouest Médias Football, de Radio Côte d'amour et les FCN anonymous cumulent leurs forces dans un live tweet d'enfer. Hashtag #fcnlive

 

Le retour du Feu Follet dans #Canariplay lundi.

Lundi 15h30 sur notre site vous allez assister avec Anthony Brulez dans #Canariplay au retour du feu follet Olivier Monterrubio, ancien joueur du Club et de Lorient.
Pour refaire le derby, Loic Folliot (Ouest-France) et Charles Guyard (Sun FM) seront également de la partie.

A lire aussi

Sur le même sujet

Hellfest 2019 : gros plan sur les secours au festival

Les + Lus