• faits divers
  • société
  • économie
  • sport
  • football
  • Insolite

Nantes : des ailes pour l'ouest dénonce les pressions sur les agriculteurs

La campagne de Notre Dame des Landes / © Franck Dubray / Maxppp
La campagne de Notre Dame des Landes / © Franck Dubray / Maxppp

L'association de soutien au futur aéroport du Grand Ouest à Notre Dame des Landes se dit prête à défendre devant la Loi les agriculteurs qui subiraient des pressions des opposants dans la mise en application du protocole signé entre la profession agricole et le maître d'ouvrage

Par Christophe Turgis

Ce protocole signé fin 2013 entre l'aéroport du Grand Ouest et la profession agricole fixe le cadre technique juridique et financier de la mise en œuvre des des mesures de compensation agri-environnementales. Autrement il fixe la manière dont seront rémunérés les agriculteurs concernés.

"Ce protocole, ajouté aux arrêtés préfectoraux loi sur l’eau et espèces protégées signés fin 2013 , permet la mise en œuvre des mesures environnementales. Maintenant qu’ils sont signés, nous attendons des actes" souligne Alain Mustière, le Président des Ailes pour l’Ouest, qui se dit prêt à poursuivre juridiquement ceux qui s’y opposeront.

"Nous savons que l’Acipa et les opposants font pression et exercent des menaces sur les exploitants agricoles pour faire barrage à la mise en œuvre des mesures de compensation. Nous dénonçons une nouvelle fois ces agissements inacceptables et nous n’hésiterons pas à soutenir les victimes et à attaquer juridiquement ceux qui se livrent à de tels actes. Cette démarche a été intelligemment définie, en concertation avec la chambre d'agriculture, garante des intérêts des exploitants agricoles. Nous ne doutons pas que bon nombre d’entre eux seront intéressés par cette démarche respectueuse des enjeux agricoles du département" conclut Alain Mustière.

Sur le même sujet

Puy du fou : les chiffres derrière un succès

Les + Lus