• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

FC Nantes : battu par Lyon 2 à 1 en Ligue 1 de football (24e journée)

Le FC Nantes recevait l'Olympique Lyonnais ce diamche 9 février, 2 à 1 en faveur des lyonnais / © Stephane Guiochon / Maxppp
Le FC Nantes recevait l'Olympique Lyonnais ce diamche 9 février, 2 à 1 en faveur des lyonnais / © Stephane Guiochon / Maxppp

Bousculé par les Nantais, Lyon s'est finalement imposé à Nantes (2-1) et a repris sa marche en avant après sa défaite à Rennes le week-end dernier,  à l'occasion de la 24e journée

Par Christophe Turgis

Les Lyonnais ont été fortement bougés par des Nantais qui, avec un seul succès en quatre matches de Championnat depuis début 2014, avaient à coeur de repartir sur une bonne dynamique.
Etouffés au milieu par l'agressivité nantaise, à l'image d'un Gourcuff remplacé à l'heure de jeu par Ferri pour son retour après deux matches d'absence, ils ne doivent qu'à la maladresse des attaquants nantais et à la vigilance de leur gardien Anthony Lopes de n'avoir pas été menés.
Birama Touré (4) et Gakpé n'ont ainsi pas cadré (23), et le portier lyonnais s'est interposé devant Veretout (8) et Deaux (13, 32).

Les Lyonnais ont ouvert le score sur leur première véritable occasion grâce au 13e but de la saison en L1 de Lacazette. Après un but justement refusé à Djordjevic pour une poussette de Vizcarrondo sur Gomis, l'attaquant a en effet profité d'un tir du même Gomis repoussé par Rémy
Riou pour marquer à bout portant (40).
Avec quatre buts lors des quatre dernières journées de Championnat, Lacazette a confirmé son statut de candidat crédible à une place dans les 23 Bleus pour le Mondial au Brésil.
Il a ensuite été à l'origine du 2e but de son équipe en étant fauché dans la surface par Riou, Gomis transformant le penalty (75) pour donner un avantage cette fois mérité à Lyon, bien meilleur en seconde période et qui avait déjà eu l'occasion de faire le break par Gomis et Grenier (61, 74).

Nantes a au contraire baissé de pied après le repos avant de pousser dans les dernières minutes à la suite de la réduction du score de Djordjevic, qui a profité d'une déviation involontaire d'Umtiti (84) avant de se faire exclure pour un geste d'humeur envers l'arbitre (86).
Mais malgré une prestation encourageante, comme leur 2e période mardi contre Paris en Coupe de la Ligue (1-2), les Canaris confirment leur baisse de régime depuis le début de l'année.


A Nantes (Stade de la Beaujoire): Lyon bat Nantes

2 à 1 (1-0)
Spectateurs: 26.000 environ
Temps: beau
Pelouse: en bon état
Arbitre: N. Rainville
Buts:
Nantes: Djordjevic (84)
Lyon: Lacazette (40), B. Gomis (76 s.p.)
Avertissements:
Nantes: Re. Riou (75), Djordjevic (86), Audel (90)
Lyon: Grenier (69)
Exclusion:
Nantes: Djordjevic (87)
Les équipes:
Nantes: Re. Riou - I. Cissokho, Vizcarrondo, Djilobodji,
Veigneau - Gakpé, Deaux (R. Gomis 75), Veretout (Shechter 70), B. Touré, Bessat
(Audel 62) - Djordjevic (cap)
Entraîneur: Michel Der Zakarian
Lyon: A. Lopes - Zeffane, Bisevac (Koné 46), Umtiti, Bedimo - G. Fofana, Gonalons
(cap), Gourcuff (Ferri 62) - Grenier - Lacazette (Briand 82), B. Gomis
Entraîneur: Rémi Garde


avec AFP






AFP  le 09/02/2014 14:57:11

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus