Nantes : Soul Square aux origines du hip hop

Soul Square & le rappeur RacecaR / © Marie Amélie Journel (CQC)
Soul Square & le rappeur RacecaR / © Marie Amélie Journel (CQC)

Quand trois beatmakers nantais amoureux de la soul, du jazz et du funk s'associent à l'un des plus talentueux DJ, membre du groupe C2C, ça donne Soul Square, un hymne au hip hop des années 90. Rencontre...

Par Eric Guillaud

Le groupe s'appelait initialement Drum Brothers. Un différent avec un autre groupe, américain, l'oblige à changer de nom mais heureusement pas de musique. Rebaptisé Soul Square, le trio nantais formé de Permone, Arshitect et Guan Jay en profite pour inviter un quatrième artiste en la personne de DJ Atom, bien connu dans le milieu du hip hop et même au-delà, membre de Beat Torrent et de C2C.

 / ©
/ ©

La machine est lancée, Soul Square se fait un son en même temps qu'un nom et devient une référence dans le milieu du hip hop tendance Old school, comprenez dans une forme ancienne du rap avec des parties instrumentales prédominantes. 

Un premier album en 2010, un EP en 2013, un autre en 2014 d'ores et déjà disponible en CD et sur les plates formes de téléchargement en attendant son édition vinyle courant mars...  Soul Square prouve par le groove qu'il a un potentiel énorme. Une musique élaborée, ciselée, des samples percutants, des scratchs musclés, une esthétique sonore alliant le rétro et le moderne... écouter, c'est adopter !

Soul Square - Jeff Zep

Pouvez vous nous dire comment est né le groupe Soul Square ?

Arshitect. Le groupe est né de la rencontre de 3 beatmakers, Guan Jay, Permone, et moi-même Arshitect, dans la région nantaise vers 2005. Atom rejoindra le groupe quelques années plus tard après avoir collaboré avec nous en tant qu'ingénieur son et Dj sur le premier album "Live & Uncut".

Votre nom de scène est Arshitect. Faut-il comprendre que vous êtes l’architecte, la tête pensante du groupe ?

Le nom Arshitect vient plutôt du sampling. L'idée de construire quelque chose petit à petit, brique par brique. Dans le groupe, au delà du beatmaking, je m'occupe de toute la conception graphique, logo, pochettes, clips.

Le rap a plutôt une image rugueuse, un peu agressive. Votre musique, elle, est douce comme du velours. Peut-on vraiment encore parler de rap?

Le rap est varié, il y a des sous-classes. On peut parler de rap gangsta, rap jazzy etc... Beaucoup différencie le hiphop du rap mais le rap, c'est du hiphop. Il y a juste différents styles comme dans n'importe quel genre musical.
Soul Square - One Time

Comment définissez-vous votre musique précisément ?

On prône la musicalité, la chaleur et le groove de l'âge d'or du hiphop (les années 90) où le jazz, la soul et le funk étaient à l'honneur.

Mettre du jazz ou de la soul sur du rap, c'était une évidence pour vous ?

C'est une évidence pour nous car le hiphop que l'on aime vient de là. Les djs samplaient des gros breakbeat de jazz, soul ou funk et le emcee (maître de cérémonie, ndlr) rappait dessus. On ne fait que perpétuer l'origine du hiphop.

Quelles sont vos influences principales ?

Le hiphop des années 90, des mecs comme Pete Rock, Jay Dee, Dj Premier. Finalement les gros classiques. Et bien sûr la musique noire américaine des années 60-70.
Soul Square - My Home

Vous chantez je crois exclusivement en anglais. Pourquoi ?

On a déjà travaillé avec des Français, et on aime le hiphop français, il y a beaucoup de bonnes choses. L'anglais est la langue universelle pour la musique. Ça sonne, ça groove, on ne peut rien y faire c'est comme ça. Et c'est une langue qui représente parfaitement nos influences et l'image de Soul Square.

Que chantez-vous d'ailleurs ? Quels sont vos thèmes de prédilection ?

La partie chant/rap/écriture est laissée à nos invités. Ils ont carte blanche. L'idée est que nos instrus les inspirent, qu'ils essaient de retranscrire ce que nous-mêmes on a pu ressentir en créant la musique.
Les thèmes sont très variés, même si ça ne parle clairement pas de politique par exemple. C'est plus des textes introspectifs.

Quel regard portez vous sur la scène hip hop nantaise ?

Nantes, c'est déjà des têtes d'affiche comme Hocus Pocus, C2C, et on a eu l'occasion de collaborer avec d'autres artistes du cru comme Dajla ou Elodie Rama. Il y a un vrai vivier de talents, et on pourrait aussi parler d'une "vibe" nantaise : on peut retrouver pas mal de points communs dans nos sons respectifs, sans doute des influences communes. En dehors des artistes déjà bien établis, on a également une nouvelle vague d'artistes tels que La Formule, avec qui on a joué à quelques reprises.
Soul Square - Millésime vol.1

Vous sortez un nouvel EP en février. Pouvez-vous nous en dire un mot, nous donner sa couleur principale ?

En février sort le deuxième volet de notre série de EPs, Millésime Série. Je pense que contrairement au premier volume qui avait des sons plutôt jazzy dans l'ensemble, ce deuxième opus est plus soul, avec même une pointe de rock sur le premier morceau, Jeff Zep.

Jeff Spec est l'invité de cet album. Pouvez-vous nous présenter cet artiste ?

Jeff est un mc canadien, de Toronto/Vancouver. Arshitect l'a découvert un peu par hasard, en écoutant des morceaux de son album Specnology. Tout le crew a écouté, et on a tous bien kiffé son flow et son style, du coup, comme il nous fallait un nouveau mc pour ce Millésime vol. 2, Jeff s'est imposé comme une évidence. Contrairement a Racecar qui sur le Millésime vol. 1 avait choisi des prods aux ambiances plutôt jazz, Jeff s'est orienté sur des sons plus soul. Au Canada, Jeff collabore avec de nombreux mcs tels que Moka Only, ou GhettoSocks, mc présent en featuring sur le Millésime vol. 2.
Jeff Spec - Specnology

C2C est-il forcément l'exemple à suivre pour la scène hip hop nantaise ?

C'est certain que la réussite de C2C doit inspirer. Après, c'est complètement différent de ce qu'on peut faire, du coup c'est compliqué de comparer. Avec notre type de son, je ne pense pas qu'on puisse un jour espérer atteindre leur niveau de ventes!

Qu’apporte précisément DJ Atom à votre musique et au groupe  ?

Atom apporte beaucoup sur la finition des morceaux. Il s'occupe de tous les mixs, les scratchs et les arrangements. Sur scène c'est Jay Crate, un autre dj nantais qui le remplace.

Quels sont vos projets ?

Un Millésime 3 pour finir la trilogie et un album.

Merci Soul Square


Interview réalisée le 12 février 2014
Plus d'infos sur le crew ici et

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Vendée : le Roller-derby

Les + Lus