• faits divers
  • société
  • économie
  • sport
  • football
  • Insolite

Municipales à Angers : le très mauvais report de voix pour Frédéric Béatse, la leçon du sondage Ipsos Steria France 3

Ce contenu n'est plus disponible

C'est un des enseignements de notre sondage exclusif, une grande partie des électeurs de Jean-Luc Rotureau serait aux abonnés absents pour soutenir le maire sortant Frédéric Béatse face à Christophe Béchu.

Par Xavier Collombier

Angers = Rome

Les électeurs de Jean-Luc Rotureau sont visiblement sensibles à la dimension tragique du combat des gauches dans la bonne ville d'Angers. En refusant de se déplacer ou en votant pour l'ennemi, ils semblent vouloir dire au maire sortant "souviens toi du vase de Soisson". 
La désignation par Jean-Claude Antonini de son successeur en plein Conseil municipal, avant son adoubement par les suffrages de ses colistiers a laissé des traces. Évidemment le sondage Ipsos/Steria/France 3 Pays de la Loire est à prendre avec prudence en raison de la faiblesse des effectifs, il révèle cependant l'ampleur des dégâts, la gauche restant majoritaire au premier tour mais à condition d'additionner les multiples listes affaiblissant le maire sortant. Comme le dit Alain Machefer, la machine à perdre pourrait être de sortie dans trois semaine à Angers.
Dernier enseignement du sondage, un faible indice de participation allant de 52 % à 56%. Ce sont bien les abstentionnistes, traditionnellement votant plutôt à gauche et résidant dans les quartiers autour du centre ville, comme nous l'avait démontré notre étude en datavisualisation, "qui a les clefs d'Angers ?", qui pourraient sauver le soldat Béatse du désastre électoral. 
XC

La gauche à Angers : un combat fratricide fatal ? / © DR
La gauche à Angers : un combat fratricide fatal ? / © DR


Restons Prudent


il faut rester prudent

Oui pour plusieurs raisons.
1. Ce sondage est réalisé 3 semaines avant le premier tour, Il peut y avoir de nouveaux coups de théâtre dans la campagne.

2 . Ce sondage a été réalisé avant les révélations sur les contrats de Christophe Béchu aurait attribué à son épouse. On en peut pas mesurer l’impact de ces révélations sur l’électorat.

3.  7 électeurs sur 10 sont sûrs de leur vote. Il en reste 3 qui doutent…cela peut faire bouger les lignes.

4. Le débat sur France 3 n’a pas encore eu lieu.. ce sera cet  après midi et samedi matin dans la Voix est Libre entre 11H et midi. Les candidats vont pouvoir développer leur programme et ce rendez vous sur notre chaîne peut également peser lourd…

Une chose est sûre toutefois… Le favori, ce n’est plus le maire sortant. Le favori c’est clairement Christophe Bechu.
Xavier Rolland
Rédacteur en chef France 3 Pays de la Loire

Le sondage Ipsos Steria France 3 mode d'emploi.

Fiche technique
Échantillon représentatif de 604 personnes âgées de 18 ans et plus, inscrites sur les listes électorales à Angers, constitué selon la méthode des quotas.
Méthode des quotas : sexe, âge, profession et cantons;
Les intentions de vote ont été calculées sur la base des personnes certaines d'aller voter.
Dates du sondage le 27 et 28 février 2014, échantillon interrogé par téléphone.

A lire aussi

Sur le même sujet

travaux pont de Cheviré

Les + Lus