Nantes : plusieurs centaines de manifestants contre la “répression policière”

Des affrontements dans les rues de Nantes entre radicaux anti-aéroport et forces de l'ordre le 22 février 2014 / © Fabiebnne Béranger, France 3 Pays de la Loire
Des affrontements dans les rues de Nantes entre radicaux anti-aéroport et forces de l'ordre le 22 février 2014 / © Fabiebnne Béranger, France 3 Pays de la Loire

Plusieurs centaines de manifestants ont défilé samedi après-midi à Nantes pour protester contre la "répression policière" lors de la manifestation contre l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes le 22 février, qui avait fait plusieurs blessés côté manifestants

Par Christophe Turgis

Les manifestants, environ 700 selon la police et 1.500 selon les organisateurs, dont certains en tête de cortège cagoulés ou casqués, les autres avec des masques de carnaval ou du maquillage rouge sur l'oeil ou les pommettes pour figurer des blessures, ont emprunté le parcours qui avait été interdit aux manifestants le 22 février.
Ils ont défilé avec quelques tracteurs et à grand renfort de fumigènes, passant dans les rues commerçantes mais sans débordement avant de se disperser devant la préfecture, laissant au passage quelques jets de peinture sur le rideau de fer d'un commerce fermé.

Le 22 février, entre 20.000 et 60.000 personnes, selon la police et les manifestants, avaient défilé à Nantes pour réclamer l'abandon du projet de transfert de l'aéroport de Nantes sur le site de Notre-Dame-des-Landes.

Trois jeunes homme ont perdu l'usage de leur oeil suite, selon eux, à des tirs de balles souples (à courte portée de type Flashball ou à longue portée de type LBD40) utilisées par la police. Ils ont tous trois porté plainte pour "violence volontaires avec armes".

Une enquête de l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) a été ouverte à la suite de ces plaintes auxquelles s'ajoutent deux autres déposées par deux journalistes indépendants touchés par des projectiles tirés, selon eux, par les forces de l'ordre.

AFP

Sur le même sujet

Les + Lus