• faits divers
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite
  • culture

VIDEO. Vair : sauver le château en péril grâce aux dons en ligne

Opération de mécénat électronique pour sauver le Château à Vair.
Opération de mécénat électronique pour sauver le Château à Vair.

Une campagne originale de crowdfunding vient d'être lancée par les propriétaires du château situé à quelques kilomètres d'Ancenis à Anetz-sur-Loire pour sauver leur patrimoine.

Par Xavier Collombier

Notre reportage

Ground funding pour le château de Vair

Le reportage d'Anne Caruel et Damien Raveleau.

Comment ça marche ?

Soutenus par la Fondation VMF (Vielles Maisons Française), les propriétaires du château de Vair, pour financer les travaux de restauration, ont lancé une campagne de financement participatif sur le site Ulule. En appelant aux dons sur internet, ils espèrent voir leur projet de rénovation du Colombier en gîtes- chambres d'hôtes aboutir et pouvoir réparer les toitures d'un bâtiment contemporain du premier des Valois. L'opération sera lancée en septembre sur internet avec deux autres projets de financement choisi par VMF.
En échange de son don, l'internaute obtient une visite personnalisée du lieu ou pour les plus généreux un tour de Montgolfière au-dessus du parc, histoire de pouvoir dire " Je suis (un peu) le seigneur du Château".

Une tendance forte 

L'appel aux dons anonymes via le média numérique est une tendance forte du moment. La Fondation VMF a choisi des monuments emblématiques nécessitant selon elle une aide d'urgence de la part des donateurs numérisés. Ainsi proche de nous, en Bretagne, le château de Quintin faisait également partie de la liste "fous de patrimoine" sélectionnée par Vielles Maisons Françaises pour 2013.
Par ailleurs, de nombreux propriétaires lancent de leur seule initiative des appels aux dons sur Internet. 
L
a Fondation de France, propriétaires par légation de nombreuses demeures prestigieuses en France, réalise également des opérations similaires pour des dons déductibles des impôts comme le rappelle opportunément la Fondation sur son site web.

A lire aussi

Sur le même sujet

Visite du chantier de la mairie d'Olonne sur mer

Les + Lus