• faits divers
  • société
  • économie
  • sport
  • football
  • Insolite

Nantes : un stage pour ne plus avoir peur de prendre l'avion

Les stagiaires prennent aussi les commandes d'un simulateur.
Les stagiaires prennent aussi les commandes d'un simulateur.

Avec la loi des séries et la multiplication des catastrophes aériennes cet été, la phobie de prendre l'avion revient chez de nombreux passagers. À Nantes, un stage pour lutter contre la phobie de l'avion existe. Nous avons testé.

Par Xavier Collombier

Notre reportage

avion peur

Le stage


Les objectifs du stage, comme l'explique la société Positive Flight sur son site web, est de répondre à une série de questions simples que se pose le phobique des airs. 

  • comment vole un avion ?
  • pourquoi y a-t-il des turbulences ?
  • comment le pilote prépare-t-il son vol ?
  • que se passe-t-il en cas de panne ?
  • et dans le brouillard ?
  • quels sont ces bruits étranges en vol ?
Pendant 4 heures, un pilote répond à vos questions et pour 429 € vous explique comment et pourquoi un objet de plusieurs tonnes de peut pas tomber du ciel. Les séances se  terminent par une prise en main d'un simulateur de vol.

Pourquoi l'avion reste le moyen de transport le plus sûr ? 

38% des Français, si l'on en croit un sondage récent pour le journal du Dimanche, considèrent l'avion comme le moyen de transport le plus sûr, devant le train et la voiture. Aujourd'hui, comme le rappelle François Collet, expert dans l'économie du transport aérien, dans l'édition française du Huffingtonpost 

L'année 2013 a été la plus sûre de l'histoire du transport aérien mondial, puisque le nombre de décès par accident d'avions de transport aérien civil n'a été que de 265, soit 200 de moins qu'en 2012 (470 victimes). (..)
265 morts, dira-t-on, c'est 265 de trop, ce qui est vrai dans l'idéal. Mais il faut avoir en tête que près de 3 milliards de personnes volent maintenant chaque année. C'est donc moins d'un passager sur 10 millions qui décède lors d'une catastrophe aérienne."

Seulement voilà la réalité statistique n'a jamais fait taire la peur, la phobie forcément irrationnelle.


A lire aussi

Sur le même sujet

travaux pont de Cheviré

Les + Lus