• faits divers
  • société
  • économie
  • sport
  • football
  • Insolite

Vendée : face à la série noire du week-end, les contrôles vont être renforcés sur les routes

Le lieutenant colonel José Rainieri, commandant en second le groupement de Vendée, devant la carte des accidents mortels. En bleu 2014, en rouge 2013. Cette année, les accidents sont un peu plus concentrés vers le littoral. / © Frédéric Grunchec
Le lieutenant colonel José Rainieri, commandant en second le groupement de Vendée, devant la carte des accidents mortels. En bleu 2014, en rouge 2013. Cette année, les accidents sont un peu plus concentrés vers le littoral. / © Frédéric Grunchec

Le week-end a été endeuillé par de nombreux accidents surtout en Vendée. Le département affiche de très mauvais chiffres. Comment expliquer cette insécurité routière persistante  en Vendée ? Explications.

Par Claude Bouchet

Dans le viseur du gendarme, un excès de vitesse 134 km/h heures au lieu de 110 km/h Pour cette touriste normande, les vacances commencent mal : 2 points en moins et 45 € d'amende. Infractions habituelles sur le départemental 948, l'une des routes les plus  accidentogènes de la région. Durant l'été avec l'arrivée des milliers de touristes, les accidents se multiplient. La gendarmerie augmente les contrôles dans le département. Le lieutenant colonel José Rainieri, commandant en second le groupement de Vendée explique l'objectif :

L'objectif est d'impacter la conscience politique des usagers sur un département où le réseau routier permet des vitesses en raison de deux grandes voies rectilignes et le comportement particulier des Vendéens qui pour des déplacements habituels ont tendance à rouler vite."


Ce week-end en Vendée  trois accidents mortels : 4 morts et 10 blessés. Ce week-end porte à 31 le nombre de morts sur les routes de Vendée… Ce sont 10 de plus que l'en passé. Pourtant, le nombre d'accidents a été divisé par deux dans le département. Jean-Michel Jumez, secrétaire générale de la préfecture de Vendée explique :

On constate que les contrôles routiers ont été renforcées au cours des derniers mois. Que la qualité de l'infrastructure ne peut pas être mise en cause. En revanche, on a aujourd'hui beaucoup de fautes de comportement et c'est ce qui est à l'origine des problèmes que nous connaissons actuellement."


L'inconscience, comme pour ce touriste hollandais "flashé" à 150 km/h  au  lieu de 110. Amusé par la situation, il se fait même photographier par son fils...Les contrôles seront renforcés notamment aux alentours du 15 août.

Sur le même sujet

travaux pont de Cheviré

Les + Lus