Accident mortel de Mignaloux-Beauvoir : le conducteur angevin avait fumé du cannabis

© Adrien Gransagne . SDIS86 L'un des véhicules impliqué dans l'accident de Mignaloux-Beauvoir après le violent choc frontal sur la RN147. / © maxppp
© Adrien Gransagne . SDIS86 L'un des véhicules impliqué dans l'accident de Mignaloux-Beauvoir après le violent choc frontal sur la RN147. / © maxppp

L'enquête de la brigade accidents de Poitiers contredit les premiers témoignages, le chauffeur de l'Audi avec à son bord sa femme et son bébé de 6 mois a perdu le contrôle et a percuté, dimanche, une voiture venant de Vendée. 2 morts, 3 blessés graves.

Par Xavier Collombier

Les résultats de l'enquête

Le premier scénario de l'accident de dimanche dans La Vienne mettant en cause deux automobilistes ligériens est battu en brèche par les analyses des enquêteurs. Le jeune conducteur angevin, de 27 ans, à bord de son Audi A3, s'est soudainement déporté sur la gauche pour percuter la ford C Max conduite par un vendéen de 67 ans. Les deux conducteurs sont morts peu après l'accident. 

"Entre la violence du choc et la soudaineté des faits, le discernement du témoin a été altéré . Il s'agissait en fait de l'Audi et non du C Max. Ces nouveaux éléments ont pu être obtenus tant par l'audition des membres des familles respectives que par des témoignages qui sont parvenus à la suite de l'appel à témoin largement diffusé par l'ensemble des médias locaux ou régionaux." expliquent les enquêteurs.
Mignaloux-Beauvoir (86) : dramatique accident de la route
Reportage de Patricia Périn et Brice Baubit


Analyses toxicologiques

Pas de traces d'alcool n'ont été révélées suite aux analyses des policiers. Les prélèvements toxicologiques ont révélé la présence de cannabis pour le seul conducteur de l'Audi. "Ce résultat permet d'affirmer que le conducteur angevin dont le véhicule s'est déporté était sous influence de produits stupéfiants." concluent les enquêteurs.

A lire aussi

Sur le même sujet

Chasse : les sangliers de la discorde

Les + Lus