• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Héric : se faire tirer le portrait c'est bien, se le faire accrocher c'est mieux

© France 3
© France 3

Une surprise de taille, de très grande taille même. Les habitants d'Héric et Casson, deux communes rurales de Loire-Atlantique, ont découvert au petit matin leur portraits géants affichés sur les murs des maisons. Ils avaient été volontaires avant l'été pour être photographiés par un groupe d'artistes.

Par Denis Leroy et Claude Bouchet

La découverte ce matin

Les colleurs d'affiche ont agi en deux-trois mouvements millimétrés. Ici sur un pignon, là au dessus d'un commerce ou au coin d'une rue. Ils dévoilent pour la première fois des portraits en grand format noir et blanc d'habitants de la commune des volontaires pour cette exposition publique. Et voilà le travail, 35 portraits placardés dans les rues d'Heric en Loire Atlantique sans distinction de couche sociale ni de génération.

A l'initiative du projet les artistes du groupe Alice. Leur technique d'approche sur place pendant plusieurs semaines : nouer le dialogue avec le modèle, le mettre en confiance pour qu’ils posent devant l'objectif et participe à une histoire collective.

Idem dans la commune de Casson

D'Héric, on rejoint Casson, situé à 10 kms. A la vue de ces visages expressifs, le même principe de surprise agit sur les visiteurs comme sur les habitants du cru. Tous auront largement le temps de faire connaissance. Cette exposition à ciel ouvert n'est pas formatée. Elle durera jusqu'à ce que les photos sur papier finissent par se décoller d'elles même.

 / © France 3
/ © France 3

 

Le reportage en vidéo

Ma tête sur une façade !

 

Sur le même sujet

DOCUMENTAIRE. Mes parents, ces héros ordinaires

Les + Lus