Nantes : le cirque Pinder fête ses 160 ans à la Beaujoire

La grande nouveauté de cette année sera incontestablement ce numéro unique au monde composé de 12 magnifiques lionnes et lions blancs, et dirigé par Frédéric Edelstein / © France 3
La grande nouveauté de cette année sera incontestablement ce numéro unique au monde composé de 12 magnifiques lionnes et lions blancs, et dirigé par Frédéric Edelstein / © France 3

Le cirque Pinder / Jean Richard souffle cette année, ses 160 ans d'existence. Il vient de poser ses valises à Nantes pour 13 représentations au parc des expositions de la Beaujoire. Et parmi tous ses numéros il y en a un, unique au monde : celui qui rassemble 12 lions blancs venus d'Afrique du sud.

Par Claude Bouchet

Un peu d'histoire

Il faut remonter à 1854 pour retrouver trace des deux frères Pinder, George et William, qui cette année-là créent le cirque Britania, du nom du navire dont les voiles servent à la construction du chapiteau. En 1904, arrivé en France, le cirque est rebaptisé Pinder. Depuis cette date, la caravane commence toujours sa tournée à Tours pour la terminer à Paris, à l’occasion du cirque d’hiver. Aujourd’hui, Pinder est devenu la propriété de Gilbert Edelstein, qui le rachète en 1983, au bord de la faillite, à l’un de ses collaborateurs, Jean Richard, qui en avait fait l’acquisition en 1971. “Pour faire tourner une telle structure, il nous faut générer 30 000 € de recettes par jour”, soutient son fils Frédéric, dresseur de fauves qui tient le haut de l’affiche avec ses 12 lions blancs. Le prix des places ne suffit donc pas. Les objets dérivés et autres friandises ont leur rôle à jouer dans l’équilibre budgétaire. “Nous vendons autant de places qu’il y a 30 ans, mais le problème c’est que leur prix est moins élevé à cause de la concurrence croissante et des ventes sur internet qui tirent les tarifs vers le bas”, soutient Claude Vonner, directeur adjoint.

La grande nouveauté pour ces 160 ans

La grande nouveauté de cette année est incontestablement ce numéro unique au monde composé de 12 magnifiques lionnes et lions blancs. Voici ce que déclare Frédéric Edelstein, Directeur du Cirque et Dompteur de Fauves :

Il y a une figure que je réalise qui n’a pas été faite en public depuis au moins une cinquantaine d’années. Habituellement, je me jette dans un tapis de 12 lions. Je le fais encore aujourd'hui mais surtout je fais l’inverse, ce sont les lions qui se couchent sur moi. Il y a près de 4 lions sur moi et ça prouve bien que s’il n’y avait pas cette complicité que j’ai avec chacun d’entre eux et s’il n’y avait pas cet amour réciproque entre eux et moi, ce numéro serait impossible







Notre reportage en vidéo

Les 160 ans du cirque Pinder

Pour le reste de ce nouveau spectacle, concocté par Sophie Edelstein, sœur de Frédéric, plusieurs artistes primés dans de nombreux festivals sont de la partie à l’instar des frères Navas avec leur fameuse roue de la mort mais aussi les Just Two Men. Ces deux artistes Ukrainiens, demi-finalistes de la version Ukrainienne de l’émission Incroyable Talent, présentent un numéro bluffant de sangle aérienne.

Préparez-vous aussi à découvrir un sensationnel numéro de trapèze volant avec des artistes qui nous viennent d’Amérique du Nord, les Flying Black Street, mais aussi un numéro de ruban aérien avec le RusseValeriy ou encore un show de roller skate, avec le duo Jimmy et Suzanne, où le public est d'ailleurs invité à participer...

Sur le même sujet

Les + Lus